Morillon en Haute savoie : deux ouvreurs tués par des explosifs !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Morillon en Haute savoie : deux ouvreurs tués par des explosifs !

Aussitôt la CGT a réagi :

"La CGT demande une réunion d'urgence en Préfecture après le décès de deux pisteurs tués par des explosifs"

Ce matin, dimanche 13 janvier 2019, sur le domaine skiable de Morillon, en Haute-Savoie, deux pisteurs artificiers ont perdu la vie alors qu’ils manipulaient des explosifs.

Cet accident n’est pas sans rappeler celui qui s’était produit, il y a deux ans aux Arcs, ni les quasi-accidents produits depuis sur les autres massifs. Déjà à l’époque suite à la demande formulée par Antoine Fatiga au titre de la CGT remontées mécaniques et services des pistes, une réunion réunissant tous les acteurs s’était tenue. Il devait en avoir une autre et depuis plus rien.

Lors des deux jours de formations qui ont eu lieu à Chambéry, réunissant plus de 45 délégués CGT des domaines skiables, ce 10 et 11 janvier, ce sujet est revenu au-devant de la scène. La pression managériale et commerciale fait passer au second rang la question de la sécurité.

Ce vendredi 11 janvier au soir, Antoine Fatiga a de nouveau rappelé ses engagements au Préfet de la Savoie.

Pour la CGT, l’accident de ce jour, vient de rendre une réunion de tous les acteurs urgente.

Nous allons le dire à Domaines Skiables de France, que nous rencontrons mercredi 16 janvier en commission mixte paritaire et le rappeler dès ce lundi matin au Préfet en lui demandant de coordonner les actions avec le Préfet de Haute-Savoie et de l’Isère.

Pour la C.G.T., aucun salarié ne peut perdre la vie au travail.

Publié dans syndicats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article