Samedi 2 février : Des centaines de milliers de Vénézuéliens disent non au putsch et exigent le respect de la souveraineté du pays !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Samedi 2 février : Des centaines de milliers de Vénézuéliens disent non au putsch et exigent le respect de la souveraineté du pays !
Samedi 2 février : Des centaines de milliers de Vénézuéliens disent non au putsch et exigent le respect de la souveraineté du pays !

Venezuela. Tout se met en place pour tenter d'étrangler le Venezuela: une créature yankee autoproclamée " président", une résolution indigne du parlement européen, des "sanctions" économiques à la pelle, des troupes US massées au Panama et en Colombie et en France les habituels ventres mous trouvant des "explications" à la situation oubliant qui est l'ennemi principal.

Macron joue au populiste avec son ami Trump et se permet un chantage ignoble : "que Maduro annonce des élections avant ce soir !".  Et sinon quoi ?

Macron ne dit rien et feint de ne pas avoir compris que Maduro proposait d'avancer les élections législatives. Mais la droite et l'extrême droite Vénézuéliennes rejettent cette avancée qui donnerait la voix au peuple pour décider de son devenir et Macron s'aligne sur l'impérialisme américain qui a découvert le summum de la démocratie libérale : reconnaitre légitime un des siens comme président, alors qu'il n'est pas élu !

Et le fantoche vénézuélien autoproclamé " président intérimaire" par la grâce de Trump vient de se fendre de remerciements à Macron "homme. de la démocratie et de la liberté". Les cent blessés graves gilets jaunes et la vingtaine d'éborgnés par les flics apprécieront.

Heureusement dans cet océan de malheurs, le peuple refuse de se plier. Ce samedi 2 juillet ils étaient des dizaines de milliers à manifester à Caracas pour les 20 ans de la Révolution bolivarienne, l'occasion de rejeter massivement le putsch, de soutenir Maduro, d'exiger le respect de l'indépendance, de la souveraineté du Pays et la paix.

Dans d'autres villes du monde des manifestations ont également eu lieu comme au Chili.

Us go Home ! Le Venezuela vaincra !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article