Venezuela : l'exigence de vérité pour la clarté est incontournable...

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Venezuela : l'exigence de vérité pour la clarté est incontournable...

Depuis plusieurs semaines les médias libéraux, les politologues véreux et les dits experts en droit international tentent de nous faire croire que l'élection du président du Venezuela bolivarien Nicolas Maduro ne serait pas légitime.

C'est un énorme mensonge entretenu par les responsables politiques néolibéraux et leurs médias pour justifier la scandaleuse agressivité des USA et des principaux pays capitalistes de la planète à l'égard de la république bolivarienne et de son président Maduro.

La vérité doit être connue de tous. L’Union européenne, les Etats-Unis, l’OEA (Organisation des Etats américains) et les pays du groupe de Lima (dont le Canada, la Colombie, le Pérou, l’Argentine et le Chili) n’ont pas reconnu les résultats du scrutin présidentiel par lequel Maduro a été élu et poussent au coup d’état en mettant en avant la marionnette Guaido, il faut savoir que ces pays ont comme caractéristique commune d’être des vassaux de l’impérialisme US, mais qu'ils sont très loin d’être majoritaires dans le monde.

En effet, au plan international, presque tous les pays, parmi lesquels les plus grands, l’ONU y compris, considèrent que Maduro est, par l’élection de mai 2018, le président légitime du Venezuela. Une élection présidentielle que la droite avait décidé de boycotter sous des motifs farfelus cachant une très probable sévère défaite face à Maduro.

Cela lui a permis dès le résultat du scrutin connu de mettre en cause l'honnêteté du scrutin et la légitimité de l'élection de Nicolas Maduro.

Pas de chance pour elle, les observateurs internationaux, parmi lesquels l’ancien Premier ministre espagnol Jose Luis Zapatero et l’ancien président US John Carter, ont validé le scrutin de mai 2018 dans toutes ses étapes (préparation, déroulement, dépouillement, résultat final).

A l'époque l'essentiel des Etats membres de l’Organisation des Nations unies ont reconnu la légitimité de Nicolas Maduro, ils sont très nombreux aujourd'hui à réaffirmer cette reconnaissance.

Sur les 197 États membres de l'ONU , seuls 34 ont reconnu Juan Guaido : 16 en Amérique (sur 35) ; 15 en Europe (sur 50) ; 1 au Proche-Orient (sur 16) ; 1 en Afrique (sur 54) ; 1 en Océanie (sur 15).

Telle est la vérité ! Exigeons qu'elle soit diffusée de partout afin d'aller vers la détente et la paix au Venezuela dans le respect de sa souveraineté et de ses institutions. Seul le peuple vénézuélien est légitime pour changer les règles institutionnelles en vigueur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article