A propos de la déclaration de Macron sur les violences à Paris ce samedi

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

 A propos de la déclaration de Macron sur les violences à Paris ce samedi

Le président de la république a déclaré au sujet des événements d'hier sur les champs Élysée : "il faut des mesures fortes".

Logiquement on s'attend à des mesures sociales importantes comme la hausse des salaires et pensions. Mais alors selon Moi Pas du tout .

Macron prenant prétexte du comportement des casseurs et jouant sur son débat national va instaurer l'état d'urgence au nom du sursaut de la démocratie.

Certes il faut s'interroger comment la cinquième puissance du monde n'est pas capable de maîtriser des casseurs qui sont bien connus des services de police et de gendarmerie. Si on considère comme le disent certains syndicats de police que les casseurs ne sont plus maîtrisables alors c'est encore plus grave et Macron va justifier son état d'urgence en interdisant toutes manifestations.

Ce scénario est voulu par le pouvoir par ce que des revendications sociales importantes comme la répartition des richesses et l'augmentation des salaires deviennent les priorités des français et qui sont les revendications de la CGT et du PCF et par conséquent des remises en cause du capitalisme.

User dès violences pour faire basculer l'opinion pour des mesures d'ordre est l'orientation du pouvoir. De même l'exclusion du PCF dans des débats dans les médias à France 2 et BFMTV fait partie de l'orientation de ce pouvoir qui arrive en bout de course.

Donc continuons à occuper le terrain Avec nos revendications pour donner aux citoyens les droits dont ils ont grands besoins pour vivre.

Pascal Martini ancien Secrétaire Général de la CGT Police !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article