Après 18 semaines de fortes mobilisations, les gilets jaunes toujours soutenus par l'opinion publique

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Après 18 semaines de fortes mobilisations, les gilets jaunes toujours soutenus par l'opinion publique

Le soutien des Français aux "Gilets jaunes" continue d'être très important alors même que le mouvement s'enracine sur tout le territoire, selon un sondage Elabe publié le 13 mars..

61% des personnes interrogées disent soutenir ou avoir de la sympathie pour ce mouvement pour le pouvoir d'achat, les salaires, la démocratie, contre 58% lors de la précédente enquête.

Samedi dernier, 17e journée d'action des "Gilets jaunes" plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté après les 200 000 de l'acte 16 la semaine précédente. La mobilisation reste à un haut niveau malgré la recrudescence des violences policières.

Le taux d'approbation est notamment en hausse auprès des retraités (+8 pts à 60%). Il est aussi en hausse chez les cadres (43%, +14 points).

Certainement que ce renforcement du soutien trouve sa source dans les expressions multiples de Macron, de Philippe et de ses ministres qui rejettent systématiquement les propositions auxquelles tiennent les français et qui annoncent de nouvelles mesures contraires aux attentes exprimées pendant le grand débat national. Il en ainsi de la loi anti-casseurs, du refus de l'assemblée de rétablir l'ISF ou de discuter du RIC, ou l'annonce ces derniers jours d'une deuxième journée de solidarité pour financer la perte d'autonomie de nos grands aînés.

L'annonce des bénéfices des entreprises du CAC 40 qui s'élèvent à 97 milliards pour 2018 et dont les actionnaires empochent 58% n'est pas étrangère non plus à la colère des français et à leur exigence de justice fiscale !

Interrogés sur les trois thèmes sur lesquels ils souhaiteraient qu'Emmanuel Macron et son gouvernement agissent en priorité en conclusion du "grand débat", 52% des Français citent le pouvoir d'achat et 46% la fiscalité.

Plus des deux tiers des Français estiment que le "grand débat" ne résoudra pas la crise politique en France (70%, +4 pts) et que les points de vue exprimés lors de celui-ci ne seront pas pris en compte (63%, +4 pts).

Voilà pourquoi il est plus jamais nécessaire de se mobiliser, de soutenir les gilets jaunes et de participer activement à la grande journée d'action du 19 mars à l'appel des organisations syndicales du pays !

Dès demain, les communistes donneront le ton avec un rassemblement national qui appuiera le dépôt des 10 propositions pour la France déposées par les dirigeants du PCF au 1er ministre.

 

 

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article