Les excellents résultats de Carrefour rendent la bourse heureuse !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Lutte chez Carrefour Market pour l'emploi et les salaires

Lutte chez Carrefour Market pour l'emploi et les salaires

Le géant de la grande distribution a enregistré un bénéfice net de 802 millions d’euros en 2018, en hausse de 3,75 % sur un an.

Un très bon résultat obtenu avec les mêmes recettes, une drastique baisse du coût du travail : austérité pour les salariés et restructurations avec casse des emplois entreprise par Alexandre Bompard lorsqu’il a pris les commandes du groupe en 2017.

En France, 2.400 départs volontaires ont été proposés et 273 magasins de hard discount Dia ont été fermés, vendus ou transformés en drives piétons. A horizon 2022, l’enseigne souhaite encore se renforcer dans les magasins de proximité et les drives.

Ces résultats sont conformes aux attentes du marché. Le bénéfice opérationnel courant ressort à 1,94 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 85,2 MdsE, en hausse de +2,5% à changes constant. Le cash-flow libre, hors éléments exceptionnels, progresse de 14% à 1,088 milliard et la dette nette totalise 3,7 milliards.

En 2019, Carrefour poursuivra sa transformation. La société renforce notamment son plan d'économies, relevé à 2,8 MdsE en année pleine à horizon 2020, contre 2 MdsE initialement. L'entreprise a également musclé ses objectifs de réduction de surfaces de ses hypermarchés (à 400.000 m2). Enfin, 500 ME d'actifs immobiliers non stratégiques seront cédés d'ici 2020.

La finance a bien accueilli ce résultat avec un titre qui a gagné 1,5% à 17,8 euros en matinée à Paris. Bryan Garnier parle de résultats satisfaisants et réitère son conseil 'achat' sur le dossier alors que le rythme de réduction des coûts peut se poursuivre en 2019 grâce à la restructuration du siège et aux alliances dans les achats avec Système U et Tesco.

 

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article