Une mobilisation de haut niveau pour l'acte XVI des Gilets Jaunes !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Manifestation à Lyon le 2 mars

Manifestation à Lyon le 2 mars

L'acte XVI de mobilisation nationale des « gilets jaunes » a semble t-il connu une bonne mobilisation avec près de 200 000 manifestants au plan national selon les Gilets Jaunes. Le mouvement continue donc d'être présent sur tout le territoire, déterminé et soutenu par l'opinion publique.

« Anti, anticapitaliste. » C'est le mot qui était entonné en tête du cortège parisien des « gilets jaunes », ce samedi. « La France est pillée par l’oligarchie. Résistance », pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants. Pour la première fois, relate l'AFP, le cortège était encadré par des manifestants porteurs d'un brassard jaune, faisant la sécurité à moto. Peu à peu, les Gilets Jaunes devient donc une organisation avec des règles de vie et des méthodes plus collectives afin de faire aboutir leurs revendications de fond au travers nombre de nos compatriotes s'identifient : augmentation des salaires et des retraites, justice fiscale avec le rétablissement de l'ISF et la démocratie avec le RIC porte d'entrée pour une nouvelle république.

La mobilisation, dans la capitale est restée d'un haut niveau avec de 6 à 8000 manifestants. Ainsi que dans les villes où défilent chaque samedi les gilets jaunes : Lyon, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rouen etc. Mais ce samedi, le mouvement est apparu dans des villes où il n'avait pas émergé jusqu'ici. Ainsi à Annemasse, en Haute-Savoie, ils étaient environ 300 à défiler dans la rue samedi matin, avec la volonté de mener un mouvement « pacifique et respectueux ».

À Nantes, où Attac, présent dans le cortège avec une banderole « Justice sociale et climatique, même combat », des échauffourées ont éclaté en début d'après-midi.  Tensions également en Occitanie notamment à Alès.

À Toulouse, les gilets jaunes faisaient valoir que la mobilisation restait tenace et joyeuse. « On est là pour une justice sociale et pour une justice fiscale, dit une manifestante interviewée par La Dépêche du Midi. On lâche rien. On lâche surtout rien. »

A Lille, où « les gilets jaunes de toute la région Hauts-de-France ainsi que les gilets jaunes des pays voisins : Belgique (de Flandre et de Wallonie), Angleterre, Luxembourg, Pays-Bas et nord de l’Allemagne » étaient appelés « à converger pour une grande manifestation internationale », 4000 se sont rassemblées et ont défilé dans les rues de Lille.

En périphérie de Rouen, des gilets jaunes avaient bloqué la zone commerciale de Tourville. Des barricades se sont enflammées au moment du passage du cortège. Toujours en Normandie des Gilets Jaunes se sont rassemblés au Touquet devant la résidence de Macron;

À Bordeaux, le député Loïc Prud’homme était présent dans la manifestation. Il s'est fait matraquer par les forces de l'ordre alors qu'il quittait la manifestation « tranquillement », selon son témoignage, pour récupérer son vélo.

Une nouvelle fois des personnes ont été blessées par les forces de l'ordre pendant les manifestations, dont au moins une personne à Paris qui a dû être évacuée sur un brancard. Les journalistes ont par ailleurs une fois de plus été victimes de violences et d'intimidations de la part des forces de l'ordre, à Nantes et à Bordeaux notamment.

Le rendez-vous de cet acte XVI des gilets jaunes avait pour but de maintenir le tempo, avant de remobiliser massivement pour la journée du 16 mars – qui coïncidera avec la fin du grand débat national et marquera les quatre mois d'existence de ce mouvement populaire inédit.

Le maintien, samedi, d'une mobilisation de haut niveau et surtout déterminée est de bon augure pour ce rendez-vous du 16 mars au cours de laquelle les gilets jaunes convergeront avec d'autres forces politiques mobilisées elles-aussi notamment les communistes qui ambitionnent un grand rassemblement afin de porter à l'Elysée plusieurs millions de signatures exigeant l'augmentation du SMIC, des salaires et des retraites.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article