Drôme : Flicage informatique et sanctions disciplinaires, Amazon amplifie sa répression.

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Drôme : Flicage informatique et sanctions disciplinaires, Amazon amplifie sa répression.

Vous avez connu la vague de printemps de courriers disciplinaires, soit pour les arrêts allées, soit pour le temps de trajet jusqu’à la salle de pause.

Aujourd’hui, Amazon remet le couvert. De nouveau, si vous vous arrêtez trop longtemps entre deux articles à prélever ou si vous partez en pause trop tôt, attendez-vous à recevoir un avertissement ou une lettre de sensibilisation. La nouveauté aujourd’hui, ce sont les courriers de convocation à un entretien préalable à licenciement, si vous avez à nouveau le malheur de vous arrêter trop souvent.

Vous pourrez dire que vous avez des problèmes de santé, ramener vos radios ou des avis de la médecine du travail, Amazon n’en a que faire. Votre entreprise ne veut voir aucun arrêt dans son logiciel informatique qui vous trace tout au long de la journée.

Ce logiciel est contesté par la CGT et illicite selon le droit français. En effet, même sur votre lieu de travail vous avez le droit à une vie privée. Or Amazon vous demande des explications pour chaque arrêt, et vous force ainsi à révéler quand vous allez aux toilettes, quand vous vous arrêtez pour boire, quand vous reposez vos articulations et quand vous avez mal.

Ce genre de pratique, nous ne l’acceptons plus. Nous ne sommes pas des machines mais des humains, avec notre rythme biologique.  De même, les temps de trajet pour se rendre en pause sont légalement considérés comme du temps de travail effectif, ils ne doivent pas être inclus dans le temps de pause, nous n’acceptons donc plus le flicage visant à traquer les salariés quand ils partent de leur poste 2 minutes avant la sonnerie.

Vendredi, un de nos camarades est convoqué pour un entretien préalable à licenciement. C’est la goutte d’eau.

La Cgt appelle les salariés à se mobiliser pour mettre fin à cette surveillance infernale. Nous voulons redevenir des humains.

Mobilisation vendredi 19 Juillet de 10H30 à 15H devant Amazon.