Hôpital Henry Gabrielle à Saint Genis Laval, la lutte se poursuit !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Hôpital Henry Gabrielle à Saint Genis Laval, la lutte se poursuit !
Cela fait 3 ans que les salariés, patients et familles agissent sans relâche et informent les populations de la métropole et les élus-es pour convaincre de maintenir le site de l'Hôpital à Saint Genis Laval et s'opposer à son transfert à l'hôpital militaire de Desgenettes

Depuis plusieurs semaines, les initiatives se multiplient.

Le dimanche 12 avril, Cecile Cukierman sénatrice communiste, groupe CRCE ( Communiste Républicain Citoyen Ecologiste) , qui suit le dossier depuis le début était présente à l'hôpital et a rencontré les patients, les familles et les animateurs de l'action. Un débat, souvent émouvant, s'est rapidement engagé (Voir les extraits sur la page Facebook : "hôpital Henry Gabrielle, c'est à St Genis").

Le 3 juin une trentaine de patients et salariés se sont rassemblés devant l'ARS à Lyon.

Le lundi 24 juin, présence avec banderoles et tracts au Conseil de Métropole afin d'interpeller les élus-es métropolitains.

Le mardi 25 juin, une initiative intitulée " La traversée en fauteuil du Boulevard Pinel" pour se rendre au Vinatier  avait pour objectif de démontrer l'hérésie que représentait le transfert de l'hôpital à Desgenettes. Comme le bruit court que le parc du Vinatier pourrait être utilisé par les patients si le transfert se réalise, les patients et les familles ont voulu montrer l'aberration que représente  la traversée du boulevard Pinel entre Desgenettes et le Vinatier, en fauteuil. Gros succès de l'initiative bien relayée par les médias et notamment FR3.

Ce mercredi 3 juillet,  environ 200 personnes sont venus voir le film "Un fauteuil et du béton" au cinéma La Mouche à Saint Genis Laval.  Ce succès, démontre l'intérêt des habitants de St Genis Laval et de ses environs à l'hôpital, ainsi que leur attachement à son maintien à Saint Genis.

Rappel, les patients, les salariés et les familles se sont organisés en Association appelée : "Association de sauvegarde de l'hôpital Henry Gabrielle" à laquelle mercredi de nombreuses personnes ont adhéré après le film.

La CGT est également engagée dans cette bataille ainsi que de nombreux communistes du territoire (Saint Genis Laval - Pierre Bénite - Oullins - Irigny etc.)

Les personnes handicapées, leurs familles, les citoyens et les hospitaliers continuent le combat pour que Henry Gabrielle reste à Saint Genis Laval.
 
Soutenez-les !
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article