Procès France Télécom, la CGT sera présente au rassemblement le 11 juillet au tribunal de Paris

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Procès France Télécom, la CGT sera présente au rassemblement le 11 juillet au tribunal de Paris

Le 6 mai 2019 s’est ouvert le procès des principaux dirigeants de France Télécom qui étaient aux commandes de l’entreprise au moment de la crise sociale entre 2006 et 2010. La responsabilité de l’entreprise France Télécom devenue Orange est aussi engagée.

Au fil des audiences et des témoignages des parties civiles : organisations syndicales, victimes directes et familles de victimes, il est apparu que la direction de l’époque a mis en place délibérément une politique de management par la terreur pour faire partir « par la porte ou la fenêtre » 22 000 salariés.  

La justice doit être rendue aux collègues qui ont perdu la vie à cause de leur travail, mais aussi à celles et ceux qui vivent encore avec les séquelles morales d’une organisation du travail déshumanisée à l’extrême.

L’entreprise Orange doit assumer ses responsabilités, c’est pourquoi, la CGT avec d’autres organisations syndicales et associations de victimes, demande, en plus d’une condamnation de ces pratiques inacceptables, un fond d’indemnisation pour les victimes.

Les choix de la direction de l’entreprise qui ont privilégié la rémunération des marchés financiers au détriment des organisations et conditions de vie et de travail des salariés, faisant fi du rôle des organisations syndicales dans l’entreprise sont au cœur de ce procès. La CGT  constate que cette même logique perdure à Orange mais aussi dans beaucoup d’autres entreprises.  

Le tribunal, par son jugement, doit envoyer un message fort et sans équivoque à l’ensemble du monde du travail surtout aux salariés qui sont chaque jour victimes de harcèlement : les pratiques  de management destructrices et mortifères doivent être condamnées sévèrement pour signifier au patronat que tout n’est pas permis.  

La CGT avec d’autres syndicats appelle les salariés à un rassemblement avec prise de parole devant le parvis du tribunal de Paris (Porte de Clichy) jeudi 11 juillet 2019 de 11h00 à 13h30
 

Publié dans Justice, Social, syndicats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article