Gérard Mordillat rend hommage aux femmes...

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Gérard Mordillat rend hommage aux femmes...

Dans le magazine culturel de France Inter Boomerang, Gérard Mordillat a rendu hommage aux femmes... 

Gérard Mordillat :

"Arthur Adamov écrivait : « Lorsque je vois deux femmes ensemble, je regarde toujours la plus laide. » Quand je vois deux femmes ensemble, moi, je regarde l'une et l'autre. Qu'elle soit jeune, qu'elle ne le soit plus, qu'un sein soit trop petit ou trop gros, une jambe trop forte ou trop maigre, un ventre rebondi ou plat, une mèche trop courte, une tignasse ébouriffée, couleur d'ébène ou teint de rose... La laideur n'existe pas pour moi.

Quand je vois deux femmes ensemble, celle que je regarde a toujours beau visage et l'amour au corps à corps rend justice à toutes. 

La beauté qui me transporte n'est pas celle des magazines, elle est celle du courage, de l'abnégation, de l'endurance des femmes qui, au quotidien, se battent pour le bien commun quitte à renoncer au confort bourgeois du petit monde pour soi, à la vie de famille, au salaire qui leur est dû. Les aides-soignantes, les femmes de service, les infirmières, les institutrices, celles qui travaillent dans les EHPAD, les dispensaires, les indemnisés, les invisibles qui portent secours aux plus démunis, aux déclassés, aux égarés, aux migrants, ou tout simplement celles qui ont charge de famille et qui supportent le sort qui leur est fait sans en appeler au ciel.

C'est ce courage de chaque jour qui illumine les femmes d'une incomparable beauté. Leur audace d'aller à Versailles chercher le roi en octobre 1789, à monter sur les barricades pendant la Commune, à occuper les usines en 1936, à se faire soldates pendant la Guerre d'Espagne, à résister pendant la Guerre 1939 - 1945. À ne jamais renoncer, voilà. 

Comme en 1968, aujourd'hui, la beauté est dans la rue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article