Haïti : Le président démissionne sous la pression du peuple

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Haïti : Le président démissionne sous la pression du peuple

Suite aux manifestations qui durent depuis plusieurs semaines en Haïti et face à l'exigence de la démission du président Jovenel Moïse, ce dernier a décidé de rendre le pouvoir à la Justice.

Jovenel Moïse a officialisé dans un communiqué sa demande de démission en tant que Chef d’Etat. Il a avoué la faiblesse de son gouvernement face aux développements du pays, et son accusation directe dans l’affaire de corruption des fonds Pétrocaraïbe. "

Depuis son arrivée au pouvoir en février, le pays fait face à des difficultés multiples, son leadership a été défaillant et les haïtiens sont descendus massivement dans les rues.

Depuis plusieurs semaines, l'Haïti est secoué par une grave crise politique. Des manifestants scandé des slogans réclamant le départ de Jovenel Moïse, lundi, tandis que l'opposition accentuait la pression pour chasser le président haïtien du pouvoir.

Des écoles, des commerces et des bureaux gouvernementaux ont fermé leurs portes.

L'opposition dénonce la corruption des élus, l'inflation galopante et une pénurie d'essence. Plusieurs stations-service de la capitale ont été contraintes de fermer leurs portes, puisque les fournisseurs réclament le paiement des plus de 100 millions de dollars américains qui leur sont dus par le gouvernement .

Les manifestants exigent aussi une enquête plus approfondie sur les accusations selon lesquelles des membres du gouvernement précédent auraient dépensé de façon illicite des milliards de dollars provenant d'un programme vénézuélien destiné à financer des programmes sociaux urgents.

Ses détracteurs accusent le président Moïse de chercher à protéger son allié, l'ancien président Michel Martelly, et d'avoir lui-même trempé dans la corruption avant d'être élu.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article