Signez la pétition : Psychologue scolaire supprimé à Givors, Charly, Vernaison et Solaize, les députés saisis par le PCF

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Signez la pétition : Psychologue scolaire supprimé à Givors, Charly, Vernaison et Solaize, les députés saisis par le PCF

Daniel DELEAZ
Conseiller municipal de Pierre Bénite

à

M. ISAAC-SIBILLE Député du Rhône -

12ème circonscription Assemblée nationale,

Monsieur le Député,

L’Éducation nationale a décidé de supprimer un poste de psychologue scolaire sur la circonscription de Givors, qui comprend 5 communes (Givors, Grigny, Charly, Solaize, Vernaison) et 30 écoles, dont 10 en REP et 13 en zone difficile.

A quelques jours de la rentrée scolaire, l’enseignante contractuelle recrutée en juillet pour occuper durant l’année 2019-2020 sur la circonscription de Givors ce poste, a été informée que son contrat était finalement annulé, faute de moyens nécessaires.

Le secteur, qui devait selon sa densité être couvert par 2,5 postes, n’est plus assuré que par un temps plein. Inimaginable !

Le poste de psychologue scolaire permet la prise en charge de plus de 130 élèves. Sans cela, les familles devront faire appel à un psychologue libéral, et donc dépenser au moins 350 euros pour faire un bilan. C’est difficile, voire impossible pour bon nombre de familles fragiles de ce secteur.

Cette décision est incompréhensible, l'Éducation nationale veut faire des économies sur le dos des élèves les plus fragiles.

Et pourtant de l’argent il peut y en avoir (voir le dernier rapport annuel sur la Sécurité Sociale de la Cour des comptes), encore faut-il aller le chercher ! Le président Macron, votre gouvernement, multiplient les cadeaux aux milliardaires et aux entreprises multinationales (suppression de l’ISF, CICE ...)

En votre qualité de parlementaire, je vous demande d’intervenir auprès du ministre de l’Éducation nationale pour que les deux postes et demi de psychologue scolaire soit recréés et pérennisés.

Je soutiens avec les Communistes la juste colère des enseignants, des personnels, des parents d’élèves. L’école du tri social est anti-républicaine, car l’école de la République, c’est une école commune, une école de l’égalité, qui donne à tous les jeunes les moyens de réussir. C’est pourquoi la suppression du poste de psychologue scolaire pour les écoles de Givors, Grigny, Charly, Solaize, Vernaison est inacceptable.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma demande.

Veuillez agréer, Monsieur le Député, mes sincères salutations

Daniel DELEAZ Conseiller municipal de Pierre Bénite

***

Raymond Combaz élu municipal à Givors et secrétaire de la section du PCF à Givors a saisi le député Fugit pour les mêmes raisons.

Une pétition en ligne a été lancée avec le texte ci-dessous :

Non à la suppression du poste de psychologue scolaire pour les écoles de Givors, Grigny, Charly, Solaize, Vernaison

OUI à une école pour tous !

L’Education nationale supprime un poste de psychologue scolaire sur la circonscription de Givors, qui comprend 5 communes (Givors, Grigny, Charly, Solaize, Vernaison) et 30 écoles, dont 10 en REP et 13 en zone difficile…

A quelques jours de la rentrée scolaire, l’enseignante contractuelle recrutée en juillet pour occuper durant l’année 2019-2020 sur la circonscription de Givors ce poste, a été informée que son contrat était finalement annulé, faute de moyens nécessaires.

Ne laissons pas l'Education nationale faire des économies sur le dos des élèves les plus fragiles.

«De l’argent il y en a : Le président Macron fait des cadeaux aux milliardaires et aux entreprises multinationales (suppression de l’ISF, CICE ...) »

Le secteur, qui devait selon sa densité être couvert par 2,5 postes, n’est plus assuré que par un temps plein. Inimaginable !

Le poste de psychologue scolaire permet la prise en charge de plus de 130 élèves. Sans cela, les familles devront faire appel à un psychologue libéral, et donc dépenser au moins 350 euros pour faire un bilan. Impossible pour bon nombre de familles fragiles de ce secteur.

Face à la politique du gouvernement Macron et du député Jean-Luc Fugit, les communistes continueront de se battre au côté des enseignants, des personnels, des parents d’élèves Refusons l’école du tri social.

Nous voulons une école commune, une école de l’égalité, qui donne à tous les jeunes les moyens de maîtriser leur avenir et celui de la planète.

Avec les parents, enseignants mobilisons-nous pour conserver les deux postes et demi de psychologue scolaire.

Je soutiens la mobilisation

Adresse de la pétition : https://www.mesopinions.com/petition/enfants/suppression-poste-psychologue-scolaire/74144?fbclid=IwAR0f2TtyNq5ms3EKa0HhQ-7AIhwPcWSgB9A2F747ma6OGO5m5v7pRrnk6Fs

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article