Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !
Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !
Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !
Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !
Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !
Nouvelle journée historique de lutte avec 1 800 000 manifestants. Le retrait du projet est la seule réponse sérieuse pour Macron !

Au total les syndicats recensent 1 800 000 manifestants, c'est 300 000 de plus que le 5 décembre. Ainsi, la France vient de connaitre une journée historique après celle du 5 décembre avec 1 500 000 manifestants, et 1 million le 10 décembre.

Voici les participations connues des manifestations à 18h ce 17 décembre dans les plus grandes villes du pays :

  • Paris : 350 000
  • Marseille : 200 000
  • Toulouse : 120 000
  • Bordeaux : 70 000
  • Lyon : 40 000
  • Nantes : 40 000
  • Le Havre : 35 000
  • Clermont-Ferrand : 25 000
  • Montpellier : 25 000
  • Lille : 20 000
  • Caen : 20 000
  • Perpignan : 20 000
  • Rennes : 18 000
  • Brest : 15 000
  • Quimperlé : 1 300
  • Epinal : 5 000
  • Dieppe : 2 500
  • Nîmes : 16 000
  • Gueret : 2 000
  • Boulogne : 4 500
  • Pau : 10 000
  • Angers : 6 500
  • Avignon : 14 000
  • St-Brieuc : 7 000
  • Orléans : 4 000
  • Tours : 15 000
  • Valenciennes : 3 000
  • Nice : 12 000
  • Limoges : 16 000
  • Bayonne : 10 000
  • Mulhouse : 7 500
  • La Réunion : 7 500

Rien que pour ces 32 villes, grandes et moyennes de France, sont recensés 1 131 800 manifestants. Mais dans près de 200  villes, la connaissance du nombre de manifestants n'est pas encore connue.

Si les cheminots et l’Education nationale sont les fers de lance des manifestations, accompagnés par les raffineurs et les dockers, la dynamique de ce 17 décembre met en avant d’autres secteurs massivement mobilisés. Les pompiers, par exemple, sont extrêmement nombreux à défiler, tout comme le personnel hospitalier (3000 à Lyon), dont le calendrier de mobilisation coïncidait avec ce 17 décembre. Les avocats ont également des cortèges visibles et fournis, notamment en province.

Cette journée du 17 décembre est donc déjà historique.

Et il s’agit d’un signal fort envoyé au gouvernement, en cette veille de négociations bilatérales avec les organisations syndicales, et alors que l’opinion publique reste majoritairement favorable au mouvement.

Il est plus que jamais l’heure d’appeler à généraliser le mouvement notamment dans les entreprises pour gagner le retrait du projet gouvernemental et pour obtenir des négociations pour consolider le système actuel qui est reconnu comme le meilleur au monde ! Détermination, espoir et confiance sont les mots à utiliser après une telle journée de lutte.

 

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article