2019 : encore le jackpot pour les actionnaires du CAC 40

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

2019 : encore le jackpot pour les actionnaires du CAC 40

Alors que plus de 1 500 000 personnes manifestaient pour demander le retrait de la réforme Macron et l'ouverture de négociations pour consolider et moderniser notre système par répartition solidaire, au même moment on apprenait que les actionnaires du CAC 40 ont touché 60 milliards de dividendes en 2019. Ils ont battu leur record de 2008!

Quelle honte et quelle colère cela peut-il provoquer alors que l'on rogne par tous les bouts le peu qu'il nous reste pour vivre dignement voire pour certaines et certains survivre.

La crise financière de 2008-2009 est déjà loin et oubliée. La crise sociale et démocratique c'est maintenant et cela dure depuis 2016. Le phénomène nouveau c'est que cela monte en puissance et dure. Au point que l'idée d'insurrection grandit tout comme l'idée de révolution.

Et l'orgie des actionnaires du CAC 40 ne peut que conforter cette donnée tant à l'autre bout de la chaîne, la précarité, la pauvreté, les inégalités et le chômage grandissent sous l'effet de la politique de Macron faite pour les riches qui ne cessent d'accumuler les richesses et contre les pauvres à qui l'on oblige de partage le peu qu'ils ont. Grâce à leur luttes ils réussissent à freiner le désastre, à sauver les meubles et beaucoup pensent que celà ne peut plus durer !

2019 restera donc comme un grand millésime pour les boursicoteurs, puisque le montant du Jackpot restitué aux actionnaires a bondi de 12 % par rapport à 2018. A titre de comparaison avec les 60 milliards d'euros de dividendes de 2019, le montant de l'ensemble des investissements des entreprises du CAC 40 pour l'année 2018 était de 82 milliards d'euros.

En valeur absolue, le trio de tête est constitué de Total, avec 8,5 milliards distribués aux actionnaires – dont 5,9 en cash -, Sanofi (3,8 milliards) et BNP Paribas (3,7 milliards). Ces trois mastodontes français ont distribué 27 % de l'ensemble des dividendes du CAC 40 en 2019.

Suivent Vivendi et AXA, (3,2 milliards), LVMH, (3 milliards) pour L'Oréal (2,9 milliards) et Engie ("seulement" 2,8 milliards).

A eux seuls, ces huit groupes ont versé plus de la moitié de la rémunération des actionnaires en 2019.

Sur le podium des entreprises les plus généreuses au regard du pourcentage de leur capitalisation boursière distribué en dividendes figure en tête Vivendi, avec 10,7 % de sa valeur dans la poche des actionnaires, suivi d'Engie (8,3 %) et de Total (6,9 %).

Et la fête n'est pas finie, à en croire les auteurs de la lettre Vernimmen.net :

"Il est probable que l'an prochain, les chiffres que nous publierons seront encore meilleurs compte tenu de la progression des résultats 2019 que l'on entrevoit", se félicitent-ils auprès des Echos.

Qui sait, peut-être qu'une partie pourrait servir pour les retraites ?