L’Etat français doit imposer à GE de revoir son plan. Les Grid Villeurbanne à Paris aujourd'hui !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

L’Etat français doit imposer à GE de revoir son plan. Les Grid Villeurbanne à Paris aujourd'hui !

Les salariés de l’établissement de Villeurbanne et de St Priest sont mobilisés et en grève totale et illimitée depuis le début de la semaine pour s’opposer au projet de restructuration de General Electric pour ses activités GRID Solutions.

Aujourd'hui nouveau temps fort de l'action avec la montée à Paris d'une forte délégation au Ministère de l'économie et à l'Assemblée nationale où ils seront reçus par les députés communistes Fabien Roussel et Sébastien Jumel.

Les élus ont travaillé en intersyndicale pour élaborer des alternatives industrielles au projet de la direction:

  • Nos alternatives sont crédibles au niveau économique car elles permettent des économies, la direction le reconnait!-
  • Nos alternatives sont crédibles au niveau industriel, car elles permettent de maintenir les compétences et les savoirs-faire sur le site de Villeurbanne. De nombreux managers de nos unités partagent nos propositions!-
  • Nos alternatives sont crédibles au niveau social puisqu’elles préservent des emplois sur le site et dans la région Rhône alpes, les politiques locaux nous soutiennent!

Le gouvernement, encore plus dans ses périodes difficiles de crise sanitaire, doit soutenir son industrie et intervenir auprès de General Electric pour que les propositions alternatives industrielles soient prises en compte et permettre de sauver des emplois en France et en région lyonnaise, et des compétences sur le territoire.

Toute la filière énergétique est en danger avec les restructurations annoncées et celles en prévision chez General Electric. Nous sommes dans une activité essentielle au pays et les garants de notre souveraineté nationale en matière d’énergie.

Bruno Le Maire, dès l’annonce des restructurations, avait dénoncé les effets d’aubaine des entreprises comme General Electric et affirmé qu’il ne laisserait pas faire !

Emmanuel Macron s’est aussi engagé à maintenir sur le territoire les activités essentielles à la nation, le transport de l’énergie en est une !

Après les paroles, nous attendons des actes forts du gouvernement !

Les organisations syndicales CGT/CFDT/CFE-CGC, avec les salariés ont décidé de se rendre à Paris pour interpeller directement Bruno Le Maire le mardi 1erdécembre à 10h à Bercy

Nous avons également décidé de nous rendre à l’Assemblée Nationale le même jour à 14h où des députés doivent nous accueillir et soutenir notre démarche!

Contact : Serge PAOLOZZI CGT tel 0637213349

Pascal GENTELET CFDT Tel 0658541409

Publié dans Luttes sociales, Industries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article