Les communistes du Rhône soutiennent Christiane Charnay et la liste Givors en grand

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Les communistes du Rhône soutiennent Christiane Charnay et la liste Givors en grand

Mardi 2 février les juges du tribunal administratif de Lyon ont décidé d’annuler les élections municipales du 28 juin 2020 de Givors.

La justice a rendu sa décision au regard de l’ensemble des pièces apportées au dossier par la liste « Givors en Grand » menait par Christiane Charnay.

Voici les motivations du tribunal administratif qui ont conduit à cette annulation :

« Sur le déroulement des opérations électorales, les juges constatent que plusieurs incidents ont été signalés aux abords des bureaux 9 et 10. Les procès-verbaux dressés par les présidents de ces bureaux font état d’attitudes véhémentes, voire d’intimidations, sur les électeurs de la part de soutiens du candidat gagnant. Compte tenu de la gravité de ces agissements, contraires au libre exercice du droit de suffrage, et au très faible écart de voix entre les listes, les juges estiment que ces troubles ont été de nature à altérer la sincérité du scrutin. Le tribunal en tire les conséquences et annule l’ensemble des opérations électorales. » 

La liste Givors en Grand et Christiane Charnay ont mené une campagne électorale loyale pendant cette crise sanitaire et ont respecté à la lettre les règles du confinement.

En participant aux élections, on endosse une responsabilité particulière envers les électrices et les électeurs : celle de faire respecter leur choix.

Le vote occupe une place centrale dans notre système représentatif. Il permet l'expression de la volonté populaire, mais ne se confond pas avec elle : si le vote est faussé, le choix des électeurs n'est pas respecté, et c'est toute l'élection qui est confisquée.

Le tribunal administratif a confirmé les irrégularités qui ont compromis ce scrutin. Le vote des Givordines et des Givordins ayant été influencé par des pratiques contraires au libre exercice du droit de suffrage.

Nous connaissons M. Boudjellaba et ses habitudes procédurières : il annonce d’ailleurs faire appel. Il en a le droit.

Il essaie ainsi de gagner du temps, de s'accrocher quelques mois encore à un mandat obtenu de manière plutôt discutable, de poursuivre sa politique sans ambition pour la ville conduisant à une incrédibilité de nos institutions.

Plus que jamais, nous devons rester solidaires et unis dans l’attente de l’arrêt du Conseil d’état pour savoir si les Givordins retourneront aux urnes.

Les communistes de Pierre-Bénite, Irigny, Vernaison et Charly, comme l'ensemble des Communistes du département sont solidaires avec Christiane Charnay et la liste Givors en Grand.

Nous avons appris hier au soir que le maire de Givors avait décidé d'interdire aux associations, syndicats et partis politiques la distribution de tracts sur les marchés de Givors .Nous trouvons tout à fait abjecte que M. Boudjellaba ait choisi d'entraver la liberté d'expression comme seule réponse à la justice

Pierre-Bénite le 19 février 2021