Demain 11 mars : Rassemblement devant l'ARS à Lyon pour que le vaccin anti-covid soit un bien commun

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Demain 11 mars : Rassemblement devant l'ARS à Lyon pour que le vaccin anti-covid soit un bien commun

Rassemblement mercredi 11 mars à 11h30 devant l'ARS , 241 rue Garibaldi , 69003 Lyon

Nous exigerons:

1. La santé pour tous
Nous avons tous droit à la santé. En cas de pandémie, la recherche et les technologies doivent pouvoir être partagées largement, rapidement, à travers le monde. Aucune entreprise privée ne devrait pouvoir décider seule qui a accès aux traitements ou aux vaccins et à quel prix. Les brevets donnent à une seule entreprise le monopole sur des médicaments essentiels. Cela en limite la disponibilité et augmente le coût pour ceux qui en ont besoin.

2. La transparence maintenant !
Les coûts de production, les financements publics, tout comme l’efficacité et la sécurité des vaccins et des médicaments doivent être publics. Les contrats conclus par les autorités avec les entreprises pharmaceutiques ne peuvent pas rester secrets.

3. Argent public, contrôle public
La recherche et le développement de vaccins et de traitements a souvent été financé par des fonds publics, l’argent du contribuable. Ce qui a été payé par les citoyens doit appartenir aux citoyens. Nous ne pouvons pas permettre aux grandes multinationales pharmaceutiques de privatiser des technologies de santé.

4. Pas de profit sur la pandémie
Les grandes multinationales pharmaceutiques ne devraient pas faire de profit sur cette pandémie, au détriment de la santé des gens. Face à une menace collective comme la Covid-19, nous avons besoin de solidarité, pas de profits privés. Des financements publics devraient toujours inclure des garanties sur la disponibilité et le coût des médicaments. Les multinationales pharmaceutiques ne devraient pas être autorisées à piller les systèmes de sécurité sociale.

Personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’a pas accès à des traitements et des vaccins sûrs et efficaces.

Nous avons tous droit à la protection.

Le Parti Communiste Français appelle à cette initiative de lutte dans le cadre de sa campagne "Pas profit avec la pandémie ! De l'argent pour l'hôpital pas pour le capital !"

Des partis de gauches à travers l'Europe sont aussi à l'initiative pour faire vivre cette campagne, de nombreuses actions auront lieu le 11 mars, date anniversaire de la déclaration de la pandémie mondiale par l'OMS.

Pour plus d'informations :
https://noprofitonpandemic.eu/fr/

Publié dans Luttes sociales, santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article