Henry Gabrielle : appel à la mobilisation des communistes de Pierre-Bénite

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Henry Gabrielle : appel à la mobilisation des communistes de Pierre-Bénite

« L’hôpital Henry Gabrielle c’est à Saint-Genis-Laval, nulle part ailleurs »

Après l’échec des HCL et de la Métropole de Lyon de transférer Henry Gabrielle à l’hôpital militaire Desgenettes, les HCL et la métropole s’acharnent malgré les engagements écrits de campagne électorale des élus-es EELV.

Deux délibérations de la Métropole de Lyon vont dans ce sens. Le Vice Président à la santé, Blanchard (EELV) interpelé par le CoMoSaSS et par Marie Christine Burricand (PCF) a confirmé le projet des HCL. De même la nouvelle maire de Saint-Genis-Laval qui discute avec les HCL a fait part qu’elle attendait la confirmation de leur projet de construire un nouvel hôpital au Vinatier qui pourrait accueillir une partie des activités d’Henry Gabrielle et laisser de la pace à un investissement dédico-social.

Les choses sont très claires, les HCL ont un projet qui vise à transférer toute ou partie d’Henry Gabrielle au Vinatier. C’est déjà le cas avec le transfert de la Plateforme mouvements.

La section de Pierre-Bénite du PCF engagée depuis 2016 dans cette bataille avec la section d’Oullins du PCF et les divers associations et comités créés visant à élargir cette bataille aux citoyens très sensibilisés de nos territoires, appelle à la mobilisation. Notre section prendra toutes initiatives et appuiera les initiatives qui amèneront les HCL, la Métropole et l’ARS à reculer et à maintenir Henry Gabrielle à Saint-Genis-Laval.

Après le succès imposé aux HCL et à la métropole de Lyon avec l’annulation du transfert à Desgenettes, l’association de défense d’Henry Gabrielle se mobilise. Elle a décidé d’un rassemblement le :

Vendredi 26 mars de 12h à 14h Place de la comédie devant la mairie de Lyon où siège Monsieur Doucet, maire de Lyon et Président des HCL, pour l’interpeler.

Les communistes de Pierre-Bénite et des communes environnantes seront présents à ce rassemblement. Ils exigeront que :

  • Les HCL, l’ARS et la métropole de Lyon prennent toutes les dispositions nécessaires pour mettre un coup d’arrêt immédiat aux transferts d’activités en cours ou prévues vers d’autres hôpitaux de la métropole dont celui du Vinatier à Bron ;

  • Henry Gabrielle reste à Saint-Genis-Laval et que les HCL, l’ARS et la métropole de Lyon décident d’investir pour sa rénovation, augmenter ses capacités d’accueil et son efficacité, en excluant tout projet ou proposition visant à modifier la nature de l’activité et son mode de financement actuel par la sécurité sociale pour un financement par l’impôt via les institutions et par le privé !

Ils exigerons que l’hôpital qu’envisage de construire les HCL sur le site du Vinatier soit consacré aux patients atteints de maladies psychiatriques dont le suivi et les thérapies sont d’une toute autre nature que le médico-social ou la médecine de réadaptation auxquels se consacre Henry Gabrielle.

Dans tous les hôpitaux, pour répondre aux besoins de santé des citoyens, il est urgent de développer leurs activités, d’embaucher du personnel, de former massivement et d’améliorer la prise en charge des patients, comme le demandent les syndicats et les communistes notamment avec leur pétition nationale en ligne « Des milliards pour l’hôpital, pas pour le capital ! » signée par 120 000 personnes.

Salariés de la santé et citoyens de nos territoires tous présents au rassemblement de vendredi entre 12h et 14h, place de la comédie à Lyon 1er

Pierre-Bénite le 20 mars 2021