La gauche et les écologistes s'allient pour les régionales dans les Hauts de France

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Photo de l'Humanité

Photo de l'Humanité

Les Hauts de France vivent le chaud et le froid d'une semaine à l'autre.

Alors qu'un accord semblait imminent, avec Fabien Roussel pressenti comme tête de liste, entre le PCF - le PS et LFI, cette dernière annonçait un accord séparé avec les écologistes entraînant toutes les forces de gauche et écologique à revivre une longue période avec très peu voire sans élu-e à la région où les néolibéraux et l'extrême droite règnent sans opposition depuis 2015.

Fabien Roussel demandait d'urgence que les partis de gauche reprennent les discussions et qu'il était prêt lui-même à s'effacer comme tête de liste si cela facilitait l'alliance de toutes les forces progressistes de la région et surtout la LFI qui semble très contrarié par sa volonté affichée d'être candidat à la présidentielle pour le PCF. « Les insoumis font un beau cadeau aux Verts » a toutefois relevé le secrétaire national du PCF, « surpris » que FI ait « préféré une tête de liste verte». « Ma candidature n’est pas un préalable, mon objectif est de faire gagner la gauche », a t-il indiqué.

Hier nouveau coup de soleil dans la région avec l'annonce par le PCF, le PS, EELV et la LFI de leur alliance après plusieurs jours de négociations. Une liste commune est annoncée pour battre la droite et le RN. Si les militants et instances dirigeantes de chaque mouvement l'approuvent, elle sera menée par l'écologiste Karima Delli.

C’est par un communiqué de presse signé par ses principales formations (EELV, PS, FI, PCF) et publié en début d'après midi que la nouvelle est tombée. La déclaration précise : « Nous faisons union pour le climat, pour l’emploi, pour changer la vie des gens, pour les Hauts-de-France ».

Les discussions se sont accélérées ces derniers jours pour aboutir hier. « Nous faisons union pour rompre l’emprise suffocante que l’extrême droite exerce sur les Hauts-de-France et tente, depuis notre région, d’étendre à l’ensemble du territoire national », affirment désormais ensemble Karima Delli, Fabien Roussel (PCF), Patrick Kanner (PS), Ugo Bernalicis (FI).

Avec cette alliance, EELV fait une exception à sa stratégie nationale consistant à privilégier des listes avec le « pôle écologiste » pour les régionales. Reste à savoir si cette démarche peut ouvrir la voie dans d'autres régions où l'ensemble de la gauche et les écologistes ont besoin de redorer leur blason et être des forces utile aux citoyens, aux luttes et au progrès social, démocratique et écologique. Notamment en Ile de France, en Aura ou en région PACA.

Ne plus revivre le désastre de 2015

La gauche, absente de l’hémicycle régional, espère réaliser dans les Hauts de France un bon score et ne plus revivre le désastre de 2015. Rappelons-nous, arrivée en 3e position, la liste socialiste s’était retirée pour permettre la victoire de Xavier Bertrand face à Marine Le Pen. C'était l'époque ou Valls tissait des liens avec la droite en utilisant la peur de l'extrême-droite pour imposer une politique néolibérale qui satisfasse le capital omniprésent dans les régions.

Avec ce nouveau scrutin, Xavier-Bertrand, président de région sortant joue sa candidature à la présidentielle chez Les Républicains, dont une victoire en juin est un préalable. L’extrême droite mise sur Sébastien Chenu, alors que les "macronistes", seront représentés par Laurent Pietraszewski qui a laissé de tristes souvenirs dans toute la France il y a un an, quand il imposait la réforme des retraites de Macron.

Le principal enjeu sera la mobilisation des électrices et des électeurs. La liste commune avec un programme clair, ambitieux, offensif et affirmant nettement sa volonté de rompre avec le néolibéralisme pour permettre le progrès social, une autre utilisation de l'argent pour l'emploi durable, le climat et le développement industriel incontournable dans cette région, sont la condition première pour être une force entraînante, mobilisatrice et gagnante. Les jours à venir seront importants de ce point de vue.

Sources : communiqué commun et divers articles de presse

 

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article