Issoire : grande victoire pour les libertés ! Relaxe pour la CGT et son secrétaire à Constellium

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Issoire : grande victoire pour les libertés ! Relaxe pour la CGT et son secrétaire à Constellium
Issoire : grande victoire pour les libertés ! Relaxe pour la CGT et son secrétaire à Constellium

Déclaration du Syndicat CGT de Constellium Issoire

Malgré toutes les manœuvres extérieures à ce dossier, malgré les partis-pris de la presse locale, c’est bien la justice qui, une nouvelle fois, est rendue.

Après le classement sans suite en 2014 du Procureur de la République, après l’ordonnance de non-lieu en 2020, aujourd’hui le tribunal correctionnel nous relaxe totalement.

Ce n’est que justice et c’est une grande victoire.

Cette victoire ne nous enlève pas la pensée que nous portons aux victimes du travail depuis l’arrivée de Constellium avec ses dirigeants sans humanité et leur culture financière.

C’est pourquoi, la CGT ne fêtera pas les 10 ans de Constellium.

En réalité Constellium c’est tout sauf de la « QVT », et bien loin de leur « prendre soin les uns des autres » qui n’est qu’un slogan.

Car depuis son arrivée en 2011, c’est aussi le début de drames consécutifs à la mise en place du Lean (6 entre 2011 et 2015 dont celui du 10 septembre 2013), d’explosion des burn-out, de licenciements sans cause réelle et sérieuse, de démissions, de ruptures conventionnelles, et d’un plan social déguisé …

Constellium, c’est aussi un dialogue social rompu, des politiques salariales annuelles au rabais, la suppression d’acquis tels que les bus, la baisse des salaires imposée et celle des forfaits pour certain.e.s salarié.e.s.

La CGT continuera de se battre pour faire retrouver de meilleures conditions de travail, pour que tout.e.s les salarié.e.s puissent venir travailler avec sérénité.

Nous nous battrons aussi pour que le tribunal donne suite aux plaintes déposées contre Constellium, la direction de l’époque, dont l’un est toujours en fonction, pour manquement à ses obligations en termes de santé et de sécurité envers ses salarié.e.s.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article