Malgré la crise sanitaire et économique, ils continuent à s'en mettre plein les poches !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Ensemble il forment la paire

Ensemble il forment la paire

Entre mars 2020 et mars 2021, la fortune des milliardaires a battu tous les records

  • La fortune des 20 personnes les plus riches de la planète a augmenté de 62 %
  • La fortune des milliardaires français a augmenté de 170 milliards d’euros, soit une hausse moyenne de 40%
  • La France compte 4 milliardaires de plus, dont le fondateur du laboratoire Moderna
  • La fortune de Bernard Arnault (propriétaire de LVMH et 3e fortune mondiale) a presque doublé en un an, soit une hausse de 62 milliards d’euros
  • La fortune de Françoise Meyer-Bettencourt (héritière de L’Oréal et femme la plus riche du monde) a augmenté de 20,7 milliards d’euros

Pour maintenir leur « niveau de vie », ces personnes sont passées maître dans l’optimisation fiscale et l'exploitation. Afin d’échapper à l’impôt, parmi les 50 familles les plus riches de France, 37 ont une présence au Luxembourg et y détiennent 535 sociétés avec au moins 70 milliards d’euros d’actifs.

Ces milliardaires peuvent compter sur une politique gouvernementale et européenne accommodante, faite pour eux contre notre peuple !

La Banque Centrale Européenne injecte des centaines de milliards d’euros sur les marchés financiers. Les salaires, retraites, prestations sociales sont bien souvent bloqués ou peu revalorisés, jusqu’à 1,3 milliards d’économie sont prévus cette année avec la réforme de l’allocation logement entrée en vigueur au 1° janvier 2021.

La CRDS qui devait s’interrompre en 2023 a été prolongée de 10 ans !

Et le gouvernement français entend bien poursuivre sur la lancée La réforme de l’assurance chômage doit entrer en application au 1er juillet, avec une baisse des droits considérable pour de nombreux demandeurs d’emploi. Le ministre des finances, Bruno Lemaire ne cesse d’appeler à des « réformes structurelles » pour exiger de travailler plus, plus longtemps. Réformes qui vont entrainer une baisse de revenus pour une majorité de la population.
 
Obnubilés par la baisse du coût du travail pour mieux assurer les profits qui font les dividendes et les richesses, les libéraux tenants du capitalisme entendent bien maintenir toutes les dispositions de précarisation et de flexibilité adoptées pendant la crise sanitaire dans les entreprises, les ateliers, les bureaux et les services alors que s'accélèreront les restructurations, les fusions et les suppressions d'emplois par dizaines de milliers.
 
Il est indispensable de résister à ces orientations politiques et d'agir pour une alternative radicale et transformatrice avec notamment la mise en place d'une sécurité d'emploi, de formation et de revenus et en toute priorité pour les jeunes, les services publics notamment la santé et l'éducation avec des milliers de pré-embauches, mises en formation financés par l'Etat et dont l'embauche est confirmée à l'issue de la formation.
 
Il vaut mieux verser des milliards pour la santé, les savoirs et l'efficacité des services publics plutôt qu'au capital comme le rappelle une pétition signée il y a un an par plus de 110 000 de nos concitoyens.
 
Voilà ce qu'une candidature communiste à la présidentielle portera avec force enfin de renforcer le mouvement populaire afin de battre le capital dans la rue et dans  les urnes !

Publié dans Finances-riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article