Une belle victoire pour la CGT, une gifle pour Barrière !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Une belle victoire pour la CGT, une gifle pour Barrière !

Le Groupe Barrière* avait programmé 69 licenciements de salariés d’Enghien les Bains, et des suppressions de droits pour les autres.

La DDETS du Val d’Oise a annoncé le vendredi 28 avril 2021 le refus d’homologation du document unilatéral portant le plan de sauvegarde de l’emploi du Resort d’Enghien les bains : non-respect des catégories professionnelles, mesures compensatoires insuffisantes visant les premiers niveaux de qualification, notamment les handicapés, et défaut d’information du CSE leur permettant de rendre un avis en toute connaissance de cause.

La CGT n’a de cesse de dénoncer l’approximation des mesures mises en œuvre par le groupe, des mesures verticales et brutales, ainsi qu’au défaut de dialogue impliquant les salariés et leurs représentants.

Ces pratiques ont été justement relevées par la DDETS, qui a refusé le licenciement de deux représentants du personnel, et par le tribunal judiciaire de Pontoise, qui a rendu un jugement contraignant le Groupe Barrière à verser l’intégralité du 13ème mois.

La Fédération CGT Commerce et Services et la CGT Barrière se félicitent de ces décisions favorables aux intérêts des salariés. Notre organisation syndicale invite les salariés à se mobiliser et à organiser la riposte.

Montreuil le 3 mai 2021

*Le groupe d'hôtels de luxe et de casinos (Deauville, Cannes, La Baule, Enghien-les-Bains…) traverse une période difficile depuis le début de l'épidémie de Covid. Les salles de jeux sont fermées, les hôtels sont vides. En raison de pertes de plusieurs millions, Dominique Desseigne a stoppé les travaux de rénovation et supprimé 187 emplois dans ses établissements, en plus du chômage partiel. Après avoir obtenu 120 millions d'euros de liquidités via deux PGE, il est en train d'en négocier un nouveau de 50 millions d'euros avec ses banques. Cet argent devrait servir à maintenir les emplois dans le groupe. Cette exigence est portée à juste titre par la CGT.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article