La revue « Économie & Politique » fait peau neuve

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

La revue « Économie & Politique » fait peau neuve

Le magazine d’économie marxiste du PCF propose une nouvelle formule visant à « vivifier le débat », souligne son rédacteur en chef, Jean-Marc Durand.

Une nouvelle équipe, un nouveau rédacteur en chef, un abonnement temporaire à 10 euros annuels, une newsletter, la revue d’économie marxiste du PCF, fait peau neuve.

« À l’heure où deux élections majeures vont se tenir dans notre pays en 2022, les législatives et la présidentielle, il s’agit, pour le Parti communiste, de pouvoir continuer à alimenter le débat avec des idées porteuses d’issues à la crise », résume dans son éditorial Fabien Roussel, le secrétaire national du PCF.

Dans son premier numéro revisité, la rédaction propose un dossier de fond de près de 30 pages, intitulé « Crise du capitalisme, par où la sortie ? », mais aussi des analyses théoriques, des modules « formations » ou « le chiffre expliqué »  et, pour passer de la théorie à la pratique, un cas « des luttes immédiates au projet communiste ». Jean-Marc Durand nous explique l’importance de ce renouvellement.

 

 

 

 

 

Quelle est l’ambition portée par la nouvelle formule d’ Économie & Politique ?

Jean-Marc Durand Le besoin d’une nouvelle formule était une évidence, nous devions à la fois faire évoluer le visuel, mais aussi rendre le journal plus attractif, plus convivial, plus compréhensible. Ce magazine a toujours eu une double ambition : être une revue marxiste d’économie, tout en étant une revue du PCF. Il ne s’agit pas d’un simple plaisir intellectuel de quelques militants communistes. Cela ne servirait à rien. Nos articles sont pensés pour devenir des objets utiles.

Cette volonté de renouveler la formule part du constat qu’un vide idéologique s’est créé dans la réflexion politique et syndicale. Et ce, en raison d’un rejet de la théorie.

Ainsi, notre revue s’adresse aux organisations politiques, à leurs militants, mais aussi aux forces syndicales. Nous sommes portés par l’ambition de faire du lecteur un acteur de la vie sociale et politique, et en retour, que ses expériences de vie, de luttes, viennent nourrir et enrichir la revue. Les communistes ont pour responsabilité de faire se développer les capacités de résistance, de riposte.

Vous avez lancé cette nouvelle formule juste avant les élections présidentielle et législatives de 2022, quel rôle jouera la revue ?

Jean-Marc Durand Nous souhaitons aider au débat interne sur le projet politique du PCF, mais aussi que celui-ci soit confronté avec ce que proposent les autres forces politiques de gauche. Pour ce faire, nous allons relancer les tables rondes afin de faire vivre des positions divergentes, voire opposées.

L’objectif est aussi de vivifier le débat politique, qui est en plein délitement. La confrontation des analyses, des options, des propositions est une nécessité pour que les lecteurs se fassent leur propre opinion.

La crise pandémique a-t-elle nourri votre réflexion éditoriale ?

Jean-Marc Durand Cette crise sanitaire est la sœur siamoise de la crise économique. Or Emmanuel Macron poursuit et encourage des réformes visant à instaurer un nouvel ordre social en rupture avec celui inspiré du Conseil national de la Résistance (CNR).

Ainsi, les questions de la protection sociale, de l’utilisation de l’argent seront au cœur des campagnes électorales de la présidentielle et des législatives. Les enjeux de reconstruction sont immenses. Cela nécessite de la réflexion théorique pour permettre d’affiner les contenus des propositions que nous avançons et le projet que nous portons.  Économie & Politique doit dépasser les simples murs de la théorie marxiste et aussi du PCF.

Publié dans Economie, PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article