Les préoccupations majeures des Français à 7 mois de la présidentielle.

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Les préoccupations majeures des Français à 7 mois de la présidentielle.

Un sondage pour le journal Le Monde vient de publier quelles sont les préoccupations principales des Français. La pandémie convid-19 liée aux questions de santé publique, l'environnement qui s’installe en seconde position et enfin le devenir du système social sont les trois premières préoccupations des Français. A quelques mois de la présidentielle, il faut constater que les thèmes actuels favoris des médias comme la sécurité ou l'immigration n'ont pas la côte. Les Français réfléchissent et tirent aussi des enseignements de leurs expériences.

Tels sont les enseignements principaux de la neuvième vague de l’enquête annuelle « Fractures françaises » par Ipsos Sopra-Steria pour Le Monde.

Interrogés à choisir, parmi neuf propositions différentes (pourquoi pas 10, 11 ou 12 ?), quelles sont leurs préoccupations principales à titre personnel, les Français placent la santé, l’environnement, et notre système social en tête. Ils devancent largement la délinquance et l'immigration (3 et 6 points derrière) qui font moins recette en étant même très loin derrière l’avenir du système social.

C'est une situation nouvelle, si on la compare à celle qui prévalait à la même période en 2016. 

Le social s'invite peu à peu dans la présidentielle, cela s'explique d'une part par l'échec de Macron qui depuis sont élections a dû affronter des conflits significatifs dus au refus des Français de passer sous les fourches caudines du capital et des super-riches.

Il en fut ainsi du conflit des cheminots pour la SNCF, de la santé, des Gilets Jaunes, de la retraite, du projet Hercule dans l'énergie, de ParcourSup et les étudiants, de la réforme combattue de l'assurance chômage.

D'autre part le discours très offensif du candidat communiste Fabien Roussel sur les salaires, l'emploi, la jeunesse, pour une autre utilisation de l'argent et des pouvoirs nouveaux aux salariés et aux citoyens, commence à être entendu et à faire bouger les lignes de cette pré-campagne à 7 mois encore de la présidentielle.

L'environnement fait une percée significative, cela s’explique en partie par les demies mesures de Macron qui ne font pas le poids face aux défis urgents soulignés par le dernier rapport du GIEC publié le 9 août et un été marqué par des événements extrêmes en Asie, dans le sud de l’Europe comme au Canada et aux Etats-Unis. Il y un consensus des Français pour des mesures radicales et des moyens à la hauteur. Il est tel que certains éditorialistes politiques appellent à un changement radical du mode de développement actuel qui conduit l'humanité et la planète à la catastrophe.

Notons enfin à la 5ème place, la question des salaires et du pouvoir d'achat que 32% des Français placent en tête de leurs préoccupations. Cela est significatif de l'état de délabrement du pouvoir d'achat avec de multiples ponctions du pouvoir macronien qui touchent les actifs et les retraités et de la faiblesse des salaires ce mal chronique de la France que les ultra-libéraux de tous les bords ne veulent pas résoudre. D'où l'émergence de conflits sociaux nouveaux et de la montée de cette exigence chez les Français.

Les candidats-es à la présidentielle comme celles et ceux aux législatives doivent donc ouvrir leurs oreilles, s'ils ne veulent pas connaître de déboires. A bon entendeur salut...

Publié dans Présidentielle 2022

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article