Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grève victorieuse à Bollhoff Otalu en Savoie

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Grève victorieuse à Bollhoff Otalu en Savoie

Le syndicat de l’entreprise Bollhoff Otalu à La Ravoire en Savoie a fait parvenir aux organisations CGT du département, cette rétrospective de leur lutte gagnante.

Le jeudi 23 septembre au cours du CSE plénière les élus CGT ont portés la lettre de revendication accompagnée des signatures des salariés du premier secteur « Techline ».

Le mouvement débute le 29 septembre, par 4h de grève par équipe pour le service « Techline ». Les élus sont reçus à deux reprises. La direction joue la carte de l’intimidation en se présentant avec 4 directeurs.

La direction à reconnu une mauvaise gestion des coefficients et se dit prête à en discuter, mais ne propose rien sur l’augmentation de salaires de 100€. En fin de négociation les élus CGT ont remit les revendications du deuxième secteur « Multitech »

Suite à cette réunion, la direction à publié une note d’information pour le personnel.

Le Jeudi 30 Septembre le secteur « Multitech » rejoint les grévistes.

Le vendredi 01 Octobre, la direction à publié une note d’information pour le personnel.

Le Lundi 04 Octobre le secteur « Tecknow » remet ses revendications à la direction et rejoint les grévistes. La direction à publié une note d’information pour le personnel.

Une semaine après le début du mouvement, 3 réunions d’informations (une le matin, une l’après-midi et une le soirier) se sont déroulés le jeudi 07 Octobre.

Le vendredi 08 Octobre, devant le refus de la direction de négocier,  les salariés votent le durcissement de la grève pour débuter lundi 11 octobre avec 8h de grève et de venir tous en journée.

Le mardi 12 Octobre les élus ont été reçus par la direction :

  • Elle propose la fin des quotas et des examens de passage de coefficients pour l’évolution de carrière. Les grévistes sont en accords
  • Elle propose aussi de donner 500€ de prime net à « l’ensemble des salariés » de Bollhoff Otalu. Les grévistes ont refusés cette proposition qui n’aurait même pas remboursé leurs heures de grève.

Les grévistes votent une contre proposition : Hors NAO, si la direction accepte de rentrer dans la discussion des 100€ net de revalorisation des salaires pour la production, les grévistes sont prêts à revoir le montant à la baisse.

Le 13 octobre au matin la direction est descendue faire une communication, les élus ont été reçus l’après midi par la direction. Leur proposition est d’entrer en NAO et de signer un préaccord avec 50€ brut d’AG minimum pour la production, et 500€ de prime pour l’ensemble des salariés de Bollhoff Otalu.

Les grévistes refusent et votent pour 80€ brut minimum d’AG pour la production, et de se faire payer les heures de grèves.

Après plusieurs heures de négociations, la direction propose 60€ brut d’AG minimum pour la production, et 500€ de prime pour l’ensemble des salariés de Bollhoff Otalu.

En fin de réunion La CGT obtient de la direction une dernière proposition de 70€ brut  d’AG minimum pour la production, et 500€ de prime PEPA pour l’ensemble des salariés de Bollhoff Otalu. Et propose toujours la fin des quotas et des examens de passage de coefficients pour l’évolution de carrière pour la production. Sous condition de reprise du travail dans les meilleures conditions.

Le lendemain matin, le 14 octobre les grévistes acceptent la proposition de la direction et reprennent immédiatement le travail.

C'est la fin de la grève marquée par cette victoire de la lutte après 21 jours de mobilisation dont 15 avec des grèves.

La CGT Bollhoff Otalu le 14/10/2021

Publié dans Luttes sociales, Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article