Les communistes du Var mobilisés le 30 octobre pour les salaires et le pouvoir d'achat

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Les communistes du Var mobilisés le 30 octobre pour les salaires et le pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : les communistes varois se mobilisent et appellent à l’intervention populaire pour interpeler Le Président Macron, le gouvernement et les représentants de l’Etat !

Face à l’urgence sociale, accélérée par la flambée des prix des produits de première nécessité (particulièrement ceux du gaz, de l’électricité, des carburants) et à l’appel de Fabien Roussel, candidat à l’élection présidentielle, les communistes se mobilisent partout dans le pays et appellent à l’intervention populaire pour interpeler l’Etat et exiger des mesures immédiates en faveur du pouvoir d’achat.

Nous exigeons :

  •           la baisse immédiate de 50 centimes du prix des carburants en agissant sur les différentes taxes ;
  •           la baisse de 30 % des taxes sur le gaz et l’électricité ;
  •           l’augmentation des salaires, pensions et minima sociaux.

Ces exigences répondent à une urgence : les familles et les salarié-es n’en peuvent plus de l’avalanche des hausses de tarifs et des quelques chèques de prime arrachés au gouvernement qui ne répondent pas au déficit de pouvoir d’achat et à la situation réelle de millions de Françaises et de Français.

C’est pourquoi dans le Var les communistes appellent à un rassemblement ce samedi 30 octobre à 11h devant la préfecture du Var et la sous-préfecture de Draguignan, afin de faire entendre la protestation populaire et la demande, auprès des représentants de l’Etat. 

Les communistes sont déterminés à rassembler le plus largement pour que ces propositions soient entendues et mises en oeuvre tout de suite par le gouvernement jusqu’alors plus prompt à faire d’immenses cadeaux fiscaux aux riches et aux grandes multinationales qu’à satisfaire les attentes populaires.

Plus durablement, c’est à une nouvelle politique qu’il va falloir s’atteler, qui permette à chacun de vivre dignement de son travail, aux jeunes d’accéder à des emplois stables, aux populations de disposer partout de services publics de qualité, au pays de se doter, de nouveau d’une industrie assurant notre souveraineté et répondant aux besoins de la société.

Elle implique de réorienter radicalement les richesses vers la satisfaction des besoins des hommes, des jeunes plutôt que de toujours gaver les plus riches et les marchés financiers, et de confier de vrais pouvoirs de décision au monde du travail.

Ce sont les axes de cette politique et les propositions immédiates que présenteront les communistes à Monsieur le Préfet du Var et à Monsieur le sous-préfet de Draguignan.

Toulon le 25 octobre      

Publié dans PCF, Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article