Prix de l'énergie : Castex prend des mesures « électoralistes » !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Prix de l'énergie : Castex prend des mesures « électoralistes » !

Au lendemain de l'annonce de Jean Castex, d'un « bouclier tarifaire » sur les prix du gaz et de l'électricité, beaucoup dénoncent des mesures visant à favoriser la réélection d'Emmanuel Macron. L'exigence d'une baisse des tarifs plus ambitieuse monte dans la société.

Cette mesure à presque six mois de l'élection présidentielle n'est pas anodine. Elle est accusée d'être « électoraliste », certains parlent de "charlatanerie".

La hausse des tarifs réglementés de l'électricité, qui devait atteindre quelque 12 % début 2022 sera limitée à 4 % grâce à une baisse de taxe. Mais le gel du prix du gaz interviendra seulement après la hausse de 12,6 % de ce vendredi, et durera jusqu'à avril 2022, lorsque « le prix du gaz devrait dégringoler » selon le gouvernement, et au moment de la présidentielle, critique l'opposition.

Ainsi à partir du printemps, les consommateurs devront payer le gaz un peu plus cher que les cours du marché afin que les sommes payées en plus pendant l'hiver par les opérateurs sans pouvoir les facturer aux consommateurs soient récupérées.

Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, a ironisé dès jeudi soir sur Twitter sur le calendrier menant « aux présidentielles ».

Critiquant « la charlatanerie » de l'exécutif, le candidat du PCF Fabien Roussel s'est dit sur Twitter « en colère », critiquant ces « seigneurs enfermés dans leur château à l'Elysée ».

Il a appelé à faire baisser tout de suite de 30 % les factures en supprimant les taxes qui pèsent sur le gaz et l'électricité, c'est le seul moyen d'avoir une baisse réelle et durable du prix des énergies et de l'essence ! .

« On voudrait nous repeindre la vie en rose, mais ce n'est pas le cas », a réagi le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, en appelant le Premier ministre à « comprendre ce que c'est pour un ménage modeste » de voir « ses dépenses contraintes de plus en plus élevées ».

Publié dans Politique nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article