Une saturation structurelle qui risque de menacer la qualité des enseignements par Pierre Ouzoulias

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Une saturation structurelle qui risque de menacer la qualité des enseignements par Pierre Ouzoulias

Situation de l’université de Paris-Nanterre

M. Pierre Ouzoulias interroge Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sur les moyens budgétaires dont dispose l’université de Paris-Nanterre pour recevoir des étudiants supplémentaires, accueillis au-delà de ses capacités.

En juillet 2021, à la demande du rectorat de Versailles, l’université de Nanterre a augmenté ses capacités d’accueil de soixante-trois étudiants. Ces ouvertures de places ont été budgétairement compensées à hauteur de 3 200 euros, alors que leur coût réel est d’environ 8 000 euros.

Après la rentrée de septembre 2021, l’université a reçu directement plus de 3 000 demandes de nouvelles inscriptions. Les commissions pédagogiques de l’université de Paris-Nanterre ont retenu 250 de ces dossiers en privilégiant ceux des étudiants handicapés, réfugiés ou en mobilités géographiques.

L’université de Paris-Nanterre a consacré des moyens budgétaires importants pour aider les étudiants durant la crise sanitaire.

Aujourd’hui ses capacités d’accueil sont dépassées et sa masse salariale a été mobilisée à hauteur de 99 %. Son taux d’encadrement pédagogique est l’un des plus faibles des universités française (4 pour 100 étudiants). Cette saturation structurelle de l’université risque de menacer la qualité des enseignements qu’elle dispense et sa capacité à accompagner les étudiants dans leurs cursus.

Aussi lui demande-t-il quels moyens budgétaires supplémentaires son ministère pourrait octroyer à l’université de Paris-Nanterre pour lui permettre de surmonter cette situation financière particulièrement difficile.

Plus globalement, il l’interroge sur la situation du service public de l’enseignement supérieur dans les Hauts-de-Seine et la nécessité pour l’État d’étudier rapidement la possibilité d’y ouvrir un nouvel établissement universitaire afin d’accueillir les étudiants dans de meilleures conditions matérielles et pédagogiques.

En attente de réponse du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

Pierre Ouzoulias le 8 novembre 2021

https://senateurscrce.fr/activite-des-senateurs/les-questions-au-gouvernement/les-questions-ecrites/article/une-saturation-structurelle-qui-risque-de-menacer-la-qualite-des-enseignements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article