Après Arkema c'est au tour du groupe Air liquide !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Après Arkema c'est au tour du groupe Air liquide !

Mouvement de grève reconductible chez Air Liquide Feyzin où des salariés demandent leur part du gâteau.

« On est en grève dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires (NAO) et pour défendre un même statut pour tous », précise Alain le Borgne, délégué CGT, rappelant qu’Air Liquide dépend de l'industrie chimique.

Il déplore que dans tout le groupe « les filiales n’ont pas le même statut. » il dénonce également la masse des profits réalisée par le groupe qui rejoignent les poches des actionnaires « Tout va bien pour les actionnaires » rajoute t-il.

Le pouvoir d’achat et les salaires sont la principale revendication indique le tract de la coordination nationale des syndicats CGT du groupe qui dénonce « une action en hausse constante et des dividendes toujours plus importants ».

Fin décembre, le PDG d’Air Liquide a vendu des actions pour plusieurs millions d’euros, et les salariés devraient encore se serrer la ceinture, pas question et ils rappellent qu’ils sont « à l’origine des résultats obtenus » et de réclamer « plus qu’une augmentation dépassant à peine le coût de la vie ».

Sources Le Progrès

Les principaux sites du groupe Air Liquide sont en grève (CGT-CFDT) pour les salaires dont celui de Feyzin dans le Rhône avec piquet de grève y compris la nuit et ce week-end.

Ci-dessous le tract d'appel.
 
Le direction envoie ses huissiers dont une fois cette nuit puis demande à des transporteurs de venir devant le site (une vingtaine ce matin) pour qu'un huissier vienne à nouveau constater le blocage du site. A ce sujet les camarades laissent passer tous les véhicules transportant du matériel pour les hôpitaux et les salariés qui veulent travailler.
 
La direction devrait mettre nos camarades en référé lundi.
 
Merci de passer les voir (2 rue Sauzai 69320 FEYZIN) apporter du café chaud si possible, votre soutien fraternel et pourquoi pas une aide financière.
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article