Le MJCF organise sa semaine du féminisme du 1er au 11 mars

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Le MJCF organise sa semaine du féminisme du 1er au 11 mars

Alors que depuis plusieurs années l’égalité mobilise plus que jamais, il est temps de transformer nos mobilisations, nos colères et nos espoirs en lois, en budgets, en réalité.

Une partie des candidats et candidates sont ouvertement sexistes, dans les gestes et dans les programmes : remise en cause de l’avortement, contre les droits LGBTI, aucune volonté de lutte contre l’inégalité salariale, baisse des subventions aux associations…

Du côté du candidat président, ce quinquennat a montré la supercherie de la “grande cause nationale”.

Chaque année le Mouvement jeunes communistes de France organise sa semaine du féminisme autour de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Cette année est particulière, nous ne choisissons pas seulement de mettre en avant nos propositions, comme nous le faisons toujours, dans les universités, dans la rue, dans les lycées, mais de mettre en avant un programme entier, un candidat à l’élection présidentielle, des candidates et candidats aux élections législatives. Nous proposons une révolution féministe en 2022.

Transformer nos colères en espoir, transformer nos luttes en débats à l’Assemblée nationale, c’est l’objectif du programme de Fabien Roussel. Parmi ces mesures, l’égalité salariale est emblématique.

Nous proposons de sanctionner mais aussi de lutter contre l’orientation genrée dont Parcoursup et la réforme Blanquer sont des modèles.

Nous évoquerons aussi la mise en place de centres d’accueil et d’hébergement pluridisciplinaires sur tout le territoire pour les victimes de violences sexistes et sexuelles. D’autre part, nous exigerons une prévention réelle et efficace, par l’éducation à la vie sexuelle et affective, toute la scolarité. Pour prévenir encore, la formation des professionnels de l’éducation, de la justice, de police est une urgence.

Enfin, l’accès au soin est une de nos priorités, accès à la contraception, à l’IVG partout sans délai, ainsi qu’aux protections périodiques gratuitement, y compris et surtout dans les établissements scolaires.

Égalité à l’école, égalité dans l’emploi, égalité à la maison, nos propositions sont nombreuses et ambitieuses.

À partir du 1er mars, les jeunes communistes et les étudiantes et étudiants communistes seront auprès des jeunes pour faire connaître ces propositions.

Nous serons aussi mobilisés pour appeler à la grève féministe du 8 mars et partout pour grossir les rangs des manifestations. Mobilisés enfin pour appeler chaque jeune à nous rejoindre et défendre une candidature portant résolument l’exigence d’une révolution féministe !

Clémentine Le Duey

Coordinatrice nationale du MJCF à la vie des départements

Publié dans Jeunesse, PCF, Egalité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article