Le Conseil métropolitain adopte par vote le maintien d'Henry Gabrielle à Saint-Genis-Laval

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Le Conseil métropolitain adopte par vote le maintien d'Henry Gabrielle à Saint-Genis-Laval
Ce vote du conseil métropolitain a pu avoir lieu parce que les élus-es communistes ont déposé un voeu dans lequel le conseil métropolitain affirme vouloir le maintien de l'hôpital Henry Gabrielle et sa rénovation à Saint-Genis-Laval.
 
Le résultat du vote
105 pour (La droite, les autres groupes de gauche et la moitié des Verts)
32 abstentions
1 contre
5 n'ont pas pris part au vote dont Doucet et Bernard
 
Ci-dessous déclaration de la section de Pierre-Bénite du PCF

Le voeu adopté par le Conseil Métropolitain le 28 juin 2022

" Nous considérons que le maintien et la rénovation de l'hôpital Henry Gabrielle (HCL) sur son site de Saint-Genis-Laval, est la meilleure garantie pour une prise en charge optimale du handicap physique.

 Son emplacement dans un parc boisé, sa situation en périphérie de la Métropole, son intégration dans le milieu urbain proche et où tout est pensé autour du handicap, fait que la rénovation du site actuel est la meilleure solution pour les soins et le bien être psychique des personnes en situation de handicap, mais aussi de leurs familles.

La maintien de l’activité hospitalière à Saint Genis Laval permettra aux soignants, qui en grande majorité résident au sud et à l'ouest de la Métropole, de continuer d'exercer sur le site, ce qui évitera une perte de compétence préjudiciable aux patients. C'est aussi la possibilité d'éviter un nouveau plan social aux HCL.

Enfin, ce maintien permettra de garder l'intégralité du site pour les patients hospitalisés au Vinatier, en même temps qu'il préservera un site qui a fait ses preuves pour la prise en charge du handicap physique. La concentration des hôpitaux est indéniablement reconnue comme allant à l'encontre de la qualité des soins.

Pour les patients, pour les soignants, pour les citoyens qui vivent dans la Métropole nous attendons que le choix de la médecine humaine qui prend en compte les avis des usagers reste une priorité."
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article