Réaction de Laurent Brun aux propos scandaleux de Louis Alliot du RN sur les syndicats

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Réaction de Laurent Brun aux propos scandaleux de Louis Alliot du RN sur les syndicats
 

 

Selon le RN, les syndicats - donc les salariés qui s’y organisent pour défendre leurs revendications - sont « les croque-morts du monde économique et du travail ».
 
On a là un résumé de la pensée d’extrême-droite : le RN parle des problèmes des salariés pour exploiter leurs difficultés et gagner de la notoriété, mais il refuse catégoriquement que les salariés s’organisent de façon indépendante pour défendre leurs intérêts, il refuse que les salariés puissent se défendre eux-mêmes.
 
Au delà de cette déclaration la plupart du temps l’extrême droite conteste aussi les modes d’action, en particulier la grève.
 
L’extrême-droite veut priver les salariés de leur organisation et de leur capacité à agir. Ce faisant, il place les salariés en situation de dépendance vis à vis des décisions du patronat. C’est pour cela qu’historiquement, en période de très forte confrontation sociale, le patronat choisit parfois de soutenir l’extrême droite afin d’obtenir un retour à l’ordre (comprenez l’ordre capitaliste).
 
L’extrême droite conteste l’idée de la lutte des classes et prône au contraire une réconciliation des classes, dans laquelle, évidemment, le patronat est le représentant de l’intérêt collectif.
 
Avec sa déclaration Louis Alliot nous prouve qu’il n’y a pas eu un millimètre d’évolution idéologique dans sa mouvance politique depuis 80 ans.
 
Laurent Brun
 

Publié dans Extrême droite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article