Le nouveau code des familles est approuvé par référendum à Cuba

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Le Conseil national électoral de Cuba a confirmé que le nouveau code de la famille a été approuvé par un vote valide de près de 4 millions de personnes, soit 66,9 % des bulletins de vote.

 

Selon la présidente de l’organisme électoral, Alina Balseiro, sur les 5 892 705 bulletins de vote, 3 936 790 étaient en faveur du OUI, soit 66,87 %, ce qui, selon les règles du référendum, signifie que le code entre en vigueur.

 

M. Balseiro a souligné que l’option du NON a obtenu 1 950 090 voix, soit 33,13 % des votes considérés comme valides, de sorte que, bien que les résultats soient préliminaires, on considère que la tendance actuelle est irréversible.

 

Le taux de participation s’est élevé à 74 %, à titre préliminaire, en attendant l’ajustement des listes électorales avec la compatibilité des inclusions et des exclusions, mais ce qui est définitif, c’est qu’un total de 6 251 786 électeurs éligibles ont voté.

 

M. Balseiro a affirmé que bien que le décompte dans certaines circonscriptions de trois provinces ne soit pas encore terminé, la CNE valide ces résultats comme étant valides et irréversibles.

 

Immédiatement, des réactions de divers secteurs de la société civile et de la politique cubaine ont été enregistrées, célébrant le triomphe de l’option qui permet une législation rendant possible, entre autres, le mariage pour toutes les personnes, l’interdiction du mariage des enfants, l’adoption par des couples de même sexe et une plus grande protection et prise en charge des enfants.

 

Le président cubain Miguel Díaz-Canel a célébré cette victoire alors que le pays se prépare à l’assaut de l’ouragan Ian. La présidence cubaine a publié sur son compte Twitter une bannière rappelant que « L’amour est une loi », en lien avec l’approbation de la loi.

 

Des groupes de la société civile ont commencé à célébrer la victoire de la loi avec des congas et autres manifestations dans plusieurs villes du pays.

 

Des organisations cubaines telles que le Centre national d’éducation sexuelle (Cenesex) ont également célébré ce triomphe et prévoient déjà la préparation de normes complémentaires pour la mise en œuvre de la loi.

 

Source: Telesur – Traduction: Romain Migus

Publié dans Amérique Latine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article