Domaines skiables : la CGT mobilise !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Les délégués CGT des domaines skiables se rassembleront ce lundi 21 novembre à partir de 11h30 devant le siège de DSF (Domaine Skiable de France) situé dans le parc d’activité économique d’Alpespace dans le bâtiment Annapurna - 24 rue St Exupery - 73800 FRANCIN. Ils apporteront leur soutien à la délégation CGT qui négociera les salaires et la durée de la saison.

 

La bataille des salaires
 

Sur 3 ans, l’inflation cumulée atteindra 11% en 2023. Les 4.7% d'augmentation accordés sur cette période aux minimas de branche sont loin de compenser la hausse du coût de la vie. Les 6 premiers échelons de la grille sont inférieurs au Smic !
 

Comme pour les raffineries, les plus gros groupes ne sont pas les plus partageux : La compagnie des Alpes qui attend un bénéfice de 85 millions d'euros pour 2023 propose une baisse de 5% de pouvoir d’achat a ses salariés en remerciement de leurs bons et loyaux services. Essence, logement, chauffage, alimentation : sont les premiers postes de dépense, il sont les plus impactés.
 

La CGT exige une hausse de salaires de 10%

 

Il s'agit de faire face à l'explosion des dépenses et du coût de la vie plus chère en stations aggravé avec la crise et la privatisation d'EDF ! La libéralisation du secteur de l'énergie a multiplié les prix de l'électricité par 10.
 

Pour enrichir les opérateurs privés, les gouvernements successifs mettent en péril l’économie de nos stations et les factures flambent pour les particuliers comme pour les entreprises. Seul le retour à un véritable Service Public de l'Energie est à même de rétablir une stabilité des prix.
 

Nous ne paierons pas leur crise !
 

Certaines stations envisagent de réduire la durée de la saison pour encore faire des économies sur le dos des saisonniers. Ce qui entrainerait une baisse de 7 à 10% de nos revenus. Nous suggérons aux employeurs d'utiliser les dizaines de millions de trop perçu d'aides publiques (crise Covid) pour faire face à leurs factures. La chambre régionale Auvergne Rhône Alpes de la cour des comptes a confirmé à ce sujet ce que dénonçait la CGT des Domaines Skiables depuis 2 ans.
 

Réforme Chômage, Retraites : Saisonniers en danger
 

La reforme criminelle du chômage a produit les effets attendus, des dizaines de milliers de saisonniers sont passés dans l'extrême pauvreté obligeant nombre d’entre eux de quitter ces montagnes où ils vivaient. Un drame pour eux et leur famille, mais aussi pour tout le secteur du tourisme qui se retrouve confronté à une pénurie de personnel et à une baisse des compétences.
 

La CGT domaine skiable a rencontré le Ministère du Travail concernant les salaires et a demandé une réunion d'urgence sur le sujet de l’indemnisation du chômage. Les mesures antisociales du gouvernement doivent être abrogées!
 

Devant l'urgence de la situation, la CGT des Domaines Skiables appelle d'ores et déjà les salariés, saisonniers et permanents des stations à s'organiser avec leurs délégués CGT afin de se mobiliser pour une saison d'actions et de grèves pour les salaires, l'abandon
de la réforme chômage et le droit à la retraite à 60 ans.

 

Sources : Syndicat général CGT des  remontées mécaniques et services des pistes
 

Publié dans syndicats, Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article