La grève à GRDF Loire se poursuit !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

La grève à GRDF dans la Loire se poursuit, les salariés demandent une augmentation de salaire de 4.6 % soit 2 niveaux de rémunération au même titre que leurs collègues d’ENEDIS, service commun de la distribution du gaz et de l’électricité, et d’autres entreprises du secteur de l’énergie.
 

Depuis mardi 15 novembre, les gaziers ont entamé une grève reconductible sur tous les sites GAZ de la Loire. Les agents du service public de l’énergie du gaz veulent que la direction rouvre les négociations. Un préavis de grève a été déposé par la FNME CGT.

 

A savoir qu’un accord d’entreprise a été signé vendredi dernier à GRDF par trois syndicats (FO – CFDT – CFE ). Il accorde une augmentation de 2.3 %, ce qui est nettement insuffisant et pas du tout à la hauteur des revendications des agents et de la CGT. La CGT est représentative à la hauteur de 46.58 % aux dernières élections.
 

À l’instar de nombreux sites en France, 90 sites en grève, les Ligériens continuent le mouvement et occupent le site de BENEVENT dans l’espoir de pouvoir se faire entendre par une direction pour l’instant sourde au mouvement revendicatif.
 

Dans la Loire, le mouvement est fortement suivi par les agents de tous les niveaux et de tous les métiers, bureau d’exploitation, APPI, AI, ingénierie etc. sont tous touchés par cette vague d’indignation. La direction nationale ne communique plus les taux de grévistes quotidiennement.
 

La revendication est légitime, cette année GRDF a remonté à la maison mère (ENGIE) 518 M€ sous forme de dividendes. Une augmentation de 2.3 % à GRDF couterait seulement 3 % des remontées de dividendes par an soit 16 M€ pour tous les agents, une goutte d’eau dans la situation du groupe.
 

Nous vous informons à ce jour que le mouvement de grève a été reconduit.

Le bureau syndical CGT ENERGIES 42

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article