Retraite. Après l'énorme succès du 31 janvier, déclaration de l'UD CGT du Rhône

Publié le par Les communistes de Pierre Bénite

31 janvier 2023, Acte II : le ton est monté !

 

Le second acte du combat contre la nouvelle réforme des retraites s’est traduit ce 31 janvier par une très forte mobilisation, que ce soit dans la rue ou par des débrayages dans tous les secteurs d’activité. Ce jour, plus de 45 000 personnes ont défilé dans les rues lyonnaises et 3 800 à Villefranche-sur-Saône ! près de 49 000 manifestant-es dans le Rhône, c’est encore formidable démonstration de force.
 

Partout en France les travailleuses et travailleurs se sont levé-es pour stopper cette attaque de nos conquis sociaux.
 

À ce jour, le gouvernement reste inflexible sur les grandes lignes de son projet. Fort logiquement, une grande partie des citoyens rejettent nettement cette trajectoire politique puisqu’elle impacte durement le camp des travailleurs, toujours sommé de faire plus d’efforts alors que les actionnaires profitent grassement de confortables dividendes qui pourraient allègrement financer nos caisses de retraites.
 

L’injustice de cette réforme injustifiée est très largement partagée. À cela, le gouvernement se « borne » à essayer de jouer la carte de la pédagogie, à expliquer l’inéluctabilité et le bien-fondé de leur projet de société. Mais personne n’est dupe : pour le patronat et le gouvernement à sa botte, un seul objectif : utiliser et user les travailleurs jusqu’à l’épuisement, presser le citron jusqu’à la dernière goutte !

 

 

Pour la CGT, ce qui doit nous guider, c’est l’esprit du Conseil National de la Résistance et l’âme de l’artisan de notre système de solidarité, Ambroise Croisat, le père de la Sécurité sociale. Cette œuvre, qui fait l’admiration même au-delà de nos frontières, doit rester notre objectif !
 

Pour continuer mais surtout amplifier ce mouvement, il convient que nous TOUS élargissions encore plus la mobilisation, que nous bâtissions une base solide dans nos entreprises, dans nos services, dans nos structures, et notamment par la grève, en se réunissant dans des assemblées générales, ou même plus simplement dans les temps de pause, à la cantine, après le travail, lors des repas de famille, etc.
 

Ensemble, nous sommes plus forts. Ensemble, nous pouvons y arriver. Ensemble nous gagnerons.
 

A votre implication passée et à venir !

 

Déclaration de l'UD CGT du Rhône

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article