Journal l'Humanité : les 21 bonnes nouvelles qui ont marqué 2021 et qui donnent espoir !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Des batailles remportées, des victoires arrachées et parfois inattendues, des avancées, des exploits... Si l’année fut difficile, elle a aussi réservé son lot de bonnes surprises et de réussites qui n’en sont que plus belles ! La rédaction vous  propose ces 21 bonnes nouvelles qui ont marqué 2021... et en profite pour vous souhaiter une année 2022 pleine de solidarité, de luttes et bien sûr d'Humanité(s).

1. La belle victoire des guerrières de l'Ibis Batignolles

Le 25 mai 2021, après 22 mois de lutte, les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles ont pu crier victoire. Outre des revalorisations de qualifications et l’instauration de primes, leur mobilisation a mis fin à la pratique des heures supplémentaires non payées. Une pointeuse a été installée pour s’assurer du temps de travail réellement effectué. Au total, les salaires nets ont augmenté en moyenne de 40 % ! La lutte a aussi permis d’améliorer les conditions de travail en abaissant la cadence horaire de 3,5 à 3 chambres. © Albert Facelly/Divergence.

2. La remontada de la gauche en Amérique du Sud

Après un cycle marqué par le retour des droites en Amérique latine et les tentatives de dé- stabilisation institutionnelle et insurrectionnelle, l’Amérique latine renoue avec la gauche. Dans le sillage du Bolivien Luis Arce en 2020, c’était au tour du Pérou avec le défenseur des peuples autochtones, Pedro Castillo, du Honduras avec la première femme présidente, Xiomara Castro, du Venezuela avec la victoire des chavistes, de donner le ton avant la victoire de Gabriel Boric au Chili, le 19 décembre, face à l’extrême droite. Bientôt le Brésil ? En effet, en mars, toutes les condamnations pour corruption qui pesaient contre l’ex-président Lula ont été levées, le rétablissant dans ses droits politiques… © Mauro Pimentel/AFP.

3. Perpignan-Rungis, le retour du train des primeurs 

Le dernier coup de sifflet avait retenti à Perpignan en 2019, mais le train des primeurs a débuté un nouveau chapitre de son histoire le 22 octobre. Après deux années d’arrêt, la ligne reliant Perpignan à Rungis a repris du service, acheminant des milliers de tonnes de fruits et légumes de la Méditerranée au grand marché francilien. Une victoire pour les cheminots, qui n’ont eu de cesse de défendre le fret ferroviaire. La remise en marche des dizaines de wagons frigorifiques, exploités par une filiale de la SNCF, permet d’éviter le convoi de 21 350 camions par an. © Arnaud Le Vu/Hans Lucas/AFP

4. Sida, une deuxième guérison naturelle 

L’information a été révélée le 16 novembre, par une revue scientifique américaine des plus sérieuses : une trentenaire originaire d’Argentine, infectée par le VIH en 2013, a réussi à éliminer naturellement le virus de son organisme, sans aucun traitement. Un seul précédent avait jusqu’ici été répertorié, en 2020, en la personne d’une Californienne de 67 ans. Ces cas ouvrent de nouveaux axes de recherche contre le Sida, alors qu’il n’existe toujours aucun vaccin contre la maladie, quarante ans après son apparition. © Getty Images / Istock Photo

5. L’assassin de George Floyd condamné

Une fois n’est pas coutume, la justice américaine portait bien son nom en ce 20 avril 2021. Ce jour-là, un jury populaire a reconnu Derek Chauvin coupable de trois chefs d’accusation : meurtre, homicide involontaire et violences volontaires à l’encontre de George Floyd, décédé le 25 mai 2020, sous le genou du policier blanc. Le juge le condamnera à 22,5 années de prison. Un procès « exemplaire », selon Black Lives Matter. © Adrees Latif/Reuters

6. « Le meilleur maire au monde » est français ET communiste

C’est une distinction qui couronne un combat acharné pour l’égalité et la solidarité. L’édile communiste de Grigny (91), Philippe Rio, s’est vu remettre en septembre le titre de… « meilleur maire au monde ». L’élu a remporté le prix, décerné par la City Mayors Foundation, en compagnie de son homologue de Rotterdam (Pays-Bas), Ahmed Aboutaleb. La distinction récompensait cette année leur gestion de la pandémie auprès « des sections les plus vulnérables de la société civile », mais aussi les élus « qui ont servi leurs concitoyens avec intégrité, courage et diligence ». © Nicolas Cleuet/Hans Lucas

7. Venise sauvée des monstres marins

Depuis le 1er août 2021, c’en est fini des monstres de croisière mouillant à quelques dizaines de mètres de la place Saint-Marc. À la mi-juillet, le Conseil des ministres italien a approuvé un décret interdisant l’entrée de la lagune aux paquebots gigantesques. C’est une grande victoire pour les habitants qui, à travers le collectif No Grandi Navi (Non aux grands bateaux), luttaient depuis des années afin de rendre sa sérénité à la Sérénissime et surtout sauver un patrimoine mondial de l’humanité directement menacé par l’hyper-industrie touristique. © Miguel Medina/AFP

8. Les énergéticiens ont eu la peau d’Hercule

Deux années de patiente campagne de convictions menée par des syndicats d’EDF unis ont eu raison du colossal « projet Hercule » de découpe du groupe énergéticien. Emmanuel Macron et Bercy étaient pourtant proches de passer un marché avec la Commission européenne : dégager de nouveaux moyens nécessaires à EDF, via le nucléaire, contre une privatisation partielle des activités distribution et renouvelables, très rentables. CGT en tête, les représentants des salariés sont parvenus à édifier un mur sur lequel s’est fracassé cet été ce projet de vente à la découpe. © Pierrick Vilette

9. En Europe, la pêche électrique enfin interdite

Depuis le 1er juillet 2021, la pêche électrique n'a plus cours en Europe. La Cour de justice européenne a ainsi débouté les Pays-Bas qui depuis 2019 tentaient d'empêcher la prohibition de cette pratique destructrice pour la biodiversité marine et pour les pêches artisanales. Ils ont eu beau tout faire pour l’empêcher, la pression environnementale et syndicale a été la plus forte. © Ton Koene/Zuma/Réa

10. En Inde, les paysans font plier Narendra Modi

Au terme d’un an d’une lutte admirable et malgré la répression meurtrière, les paysans indiens ont obtenu l’abrogation de la loi agricole ultralibérale portée par le premier ministre Narendra Modi. Majoritairement venues du Nord, les familles se sont relayées pour tenir le siège de New Delhi, assurer les récoltes et obtenir la fin des prix minimaux sur les marchés régionaux. Dans un pays où 70 % de la population dépend du travail paysan, les agriculteurs demandent désormais des prix rémunérateurs. La lutte continue. © Ton Koene/Zuma/Rea

11. La Réunion repasse à gauche

À l’issue du second tour de juin, peu de régions ont échappé au statut quo. Mais c’est le cas de La Réunion, avec une victoire arrachée par la gauche. Avec un score de 51,85 %, Huguette Bello, ex du Parti communiste réunionnais et fondatrice du parti Pour La Réunion (PLR), l’emporte à la tête d’une liste d’union sur le président LR sortant, Didier Robert. « Un moment historique », souligne celle que la députée Marie-George Buffet (PCF), avec qui elle a siégé au sein du groupe GDR, décrit comme une « combattante ». © Richard Bouhet/ AFP

12.  Condamné pour inaction climatique, l’État français sommé d'agir

Ce 3 février, ce que tout le monde pensait tout bas est devenu officiel. En matière de réduction de gaz à effet de serre, le gouvernement n’en fait pas assez. Dans l’Affaire du siècle, le tribunal administratif de Paris a jugé la France coupable de « carence fautive à mettre en oeuvre des politiques publiques lui permettant d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de GES qu’elle s’est fixés ». En juillet, rebelote, cette fois dans l’affaire de Grande-Synthe : le Conseil d’État donne neuf mois au gouvernement pour agir, soit jusqu’au 31 mars 2022… il doit « prendre toutes mesures utiles permettant d’infléchir la courbe des émissions ». © Thomas Samson/AFP

13. Coup de frein à l’ubérisation  en Europe

Les livreurs à vélo seront-ils bientôt des salariés comme les autres ? C’est dans ce sens qu’est allée, début décembre, la Commission européenne, inscrivant dans une directive encore en parcours législatif la présomption de salariat. Cela veut dire que, par défaut, les coursiers comme les chauffeurs VTC seront salariés, avec la protection sociale, le droit au chômage et tutti quanti. Les plateformes, de leur côté, devront enfin s’acquitter de cotisations patronales. Charge à elles, si elles contestent le statut, d’apporter les preuves. © Toby Melville/Reuters

14. Les bancs de thons reprennent leurs migrations

En 1991, les espèces de thon les plus pêchées étaient au bord de l’extinction, classées « en danger » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature, sorte de baromètre du vivant. Trente ans plus tard, elles vont beaucoup mieux, a annoncé l’UICN en septembre dernier. Les bancs de thons rouges de l’Atlantique, de thons blancs et de thons albacores peuvent reprendre leurs routes à travers les océans grâce à « une politique de quotas de pêche durable et de lutte contre la pêche illégale ». © Helmut Corneli/Alamy Stock Photo

15. Bye-bye ! Trump est débarqué de la Maison-Blanche

Dans le chaos et la fureur. Mais il est parti. Largement battu en novembre 2020 au vote populaire (7 millions de voix de retard sur Joe Biden), mais moins nettement au collège électoral (42 000 voix auraient suffi à faire pencher la balance dans le sens inverse), Donald Trump a dû se conformer aux institutions, non sans avoir lâché une partie de ses troupes sur le Capitole. Une enquête en cours déterminera s’il s’agissait d’une tentative de coup d’État préparée. © Joe Raedle/Getty images/AFP

16. Les handballeuses françaises impériales à Tokyo

Les sports « co » made in France nous ont régalés à Tokyo cet été. Enfin presque tous, on oubliera nos footballeurs ! Filles et garçons, que ce soit en hand, en basket, en volley ou en rugby à 7, nous ont offert de belles émotions et de grandes joies. Doublé en or pour les filles et les garçons du handball. Argent content pour les basketteurs et bronze massif pour les filles. En rugby à 7, ces dames ne se sont inclinées qu’en finale, l’argent en poche. Enfin les volleyeurs tricolores déchaînés ont filé vers un or bien mérité. © Icon Sport

17. Retraite, un peu de justice pour les agricultrices

Après la loi Chassaigne 1 revalorisant les pensions de retraite des agriculteurs en 2020, la saison 2 a un goût de victoire pour leurs compagnes, qui, actuellement sous le statut de « conjoint collaborateur », ont en moyenne 570 euros de pension. Adoptée à l’unanimité en lecture définitive au Sénat en décembre, la nouvelle proposition de loi du député communiste du Puy-de-Dôme permettra à 214 000 d’entre elles de voir leur pension augmenter de près de 100 euros dès le 1er janvier. © Claudius Thiriet/BioPhoto via AFP

18. La France rend les oeuvres au Bénin

Des portes sculptées en bois polychrome, le trône du roi Béhanzin, des statues de personnages mi-hommes mi-animaux… Au total, 26 pièces pillées, en 1892, par l’armée coloniale française dans les trésors royaux d’Abomey (Bénin). Le 10 novembre, ces précieuses œuvres ont quitté le musée Branly pour retourner au Bénin. Intervenant à l’issue d’une patiente mobilisation et d’une procédure de plus de trois ans, ce premier geste de restitution en appelle d’autres, en France et dans toute l’Europe. © Christophe Archambault/AFP

19. Tian, la torpille anti-armes nucléaires

En janvier, le traité sur l’interdiction des armes nucléaires (Tian), discuté et validé au sein des Nations unies, est entré en vigueur. Complétant les engagements du traité de non-prolifération nucléaire (TNP), c’est le premier texte juridiquement contraignant qui interdit la possession, la fabrication, l’usage, la menace d’utilisation, le commerce, le financement des armes nucléaires. Sous la conduite notamment de l’Ican France, la branche nationale de la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires qui a obtenu le prix Nobel de la paix en 2017, le combat continue pour que notre pays cesse son obstruction et y adhère. © Romain Gaillard / REA

20. Joséphine Baker au Panthéon

Sur 81 personnes, Joséphine Baker est la toute première femme noire, et aussi la toute première artiste de scène, à entrer au Panthéon. La résistante est la sixième femme à recevoir cet honneur, après Marie Curie, Sophie Berthelot, Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Simone Veil. Il s’agit de plus de l’une des rares personnes nées à l’étranger à y être transférée, et la troisième personnalité noire, après Félix Éboué et Alexandre Dumas. Aimé Césaire, enterré en Martinique, dispose pour sa part d’une plaque scellée dans la crypte du Panthéon. © Keystone France

21. Le Groeland met fin à l'exploration d'hydrocarbure

Longtemps, le pétrole a été la poule aux œufs d’or du Groenland : convoité, mais introuvable. En juillet, Nuuk a cessé de le chercher. L’exécutif local du territoire autonome danois a mis fin à l’exploration future d’hydrocarbures. Une décision prise dans l’intérêt du climat, de la nature et de la pêche, a-t-il fait valoir. Celle-ci a beau être symbolique – l’exploration pétrolière fait chou blanc au Groenland depuis des années –, elle n’en souligne pas moins la résolution du jeune gouvernement de gauche écologiste de chercher son futur ailleurs que dans le brut. © Getty Images/Istock Photo

 

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article