Oloron (64) : les salariés de Sintertech en grève pour l'emploi

Publié le par Sud Ouest

 La production de l'usine Sintertech est à l'arrêt depuis mercredi soir. © C. S.

La production de l'usine Sintertech est à l'arrêt depuis mercredi soir. © C. S.

Les 110 salariés de l'entreprise oloronaise Sintertech sont en grève depuis hier, pour marquer leur opposition à une proposition de restructuration de l'usine, faite ce mercredi soir par la direction lors d'un comité central d'entreprise.

Une partie de la production, celle qui concerne les pièces mécaniques essentiellement automobiles fabriquées par un procédé de frittage que Sintertech est le seul à maîtriser en France, pourrait être envoyée à Veurey-Voroize, dans les alentours de Grenoble, où Sintertech a également deux autres usines de production.

Les salariés, réunis devant les grilles de l'usine à l'arrêt, sous les drapeaux flottants de la CGT, refusent de voir partir une partie de l'activité et des emplois oloronais. Une rencontre avec le directeur Thierry Morin, qui avait racheté l'entreprise en mars 2013, est programmée à 14h ce jeudi.